"Only You": les plus beaux coups de foudre du grand écran !

"Only You": les plus beaux coups de foudre du grand écran !
6 images
"Only You": les plus beaux coups de foudre du grand écran ! - © Tous droits réservés

Dans "Only You", en salles ce 14 août, deux étrangers font connaissance alors qu’ils se disputent un taxi… Et finissent par tomber éperdument amoureux. Une rencontre surprise comme on les aime et et qui nous fait penser à d’autres coups de foudre au cinéma !

"Only You", au premier regard

Le soir du nouvel an, Elena et Jake sont contraints de partager un taxi pour rentrer chez eux. Si la situation est inconfortable au début, les choses prennent bientôt une tournure inattendue. La soirée se termine finalement chez Elena, où les deux jeunes gens tissent des liens en écoutant la collection de disques de la jeune femme…

D’une rencontre inopinée et cocasse, "Only You" tire une histoire d’amour bouleversante entre deux êtres surpris par leurs sentiments. Car pour Elena et Jake, l’étincelle s’embrase rapidement ! D’abord passionnée et exaltante, leur relation devient vite réellement sérieuse. Le couple emménage ensemble, envisageant de construire un avenir en commun. Mais quand l’envie d’avoir un enfant se fait sentir, Elena et Jake doivent faire face à de nombreux questionnements… Parviendront-ils à sauvegarder leur amour malgré les aléas de la vie ?

Avec "Only You" la cinéaste britannique Harry Wootliff signe un film sensuel et poignant qui nous parle d’amour et de désir brûlant. Pour incarner le jeune couple follement épris, la réalisatrice est allée chercher deux stars montantes du 7e art européen. C’est la comédienne barcelonaise Laia Costa, habituée du cinéma d’auteur ("Victoria" en 2015, "Piercing" en 2018, où elle apparaît aux côtés de Mia Wasikowska) qui incarne la jolie Elena. L’anglais Josh O’Connor ("Florence Foster Jenkins" en 2016, la série télé "The Crown") interprète quant à lui le fougueux Jake. Les deux acteurs forment un duo irrésistible à l’écran, entre espièglerie, tendresse et émotion.

"Only You" est à voir dès ce 14 août dans les salles !

Les rencontres surprises, toujours maladroites et très drôles, débouchent souvent sur de fulgurants coups de foudre au cinéma. Petite sélection de "collisions" amoureuses du grand écran !

"Before Sunrise" (1995), des inconnus dans un train…

Confortablement installée dans un train vers Budapest, Céline (Julie Delpy) se résigne à changer de place. En cause : la dispute bruyante d’un couple d'allemands assis à quelques sièges d’elle ! Mais le hasard fait bien les choses. Céline tombe sur Jesse (Ethan Hawke), un jeune américain en plein tour d’Europe. Entre le garçon et l’étudiante française, ça décolle. Les voilà lancés dans une conversation passionnée et interminable. Quand le train arrive à Vienne et que Jesse doit descendre, Céline décide, sur un coup de tête, de le suivre. Ils ne passeront qu’une seule nuit ensemble dans la capitale autrichienne, mais celle-ci sera inoubliable

"Before Sunrise" du réalisateur Richard Linklater ("Rock Academy", "Boyhood", ...) connaît un succès tonitruant dès sa sortie en 1995. Le cinéaste donnera deux suites au coup de foudre de Céline et Jesse : "Before Sunset", en 2004, et "Before Midnight" en 2013 !

"Annie Hall" (1977), jeu, set et match

Impossible de passer à côté de ce classique de la comédie romantique, chef-d’œuvre mélancolique du trublion Woody Allen. Le cinéaste et comédien y interprète Alvy Singer, un New-Yorkais terriblement névrosé. Lors d’un double de tennis organisé par des amis communs, Alvy rencontre l’inénarrable Annie Hall. Et alors que le match est terminé et que tout le monde rentre chez soi, voilà qu’Annie, trébuchant sur ses mots, propose à Alvy de le raccompagner en voiture… C’est le début d’une histoire d’amour mouvementée entre ces deux personnages loufoques.

Une Diane Keaton complètement décalée interprète le personnage titre, performance mémorable pour laquelle l’actrice américaine remporte un Oscar !

"Les Émotifs anonymes" (2010), à fleur de peau

Angélique (Isabelle Carré) est une artisane chocolatière très talentueuse. C’est aussi une grande émotive, ultra-sensible. Quand elle est engagée dans une fabrique de chocolat, elle fait la rencontre de son nouveau patron, Jean-René (Benoît Poelvoorde). Comble de hasard, lui aussi est un émotif, souffrant d’une timidité maladive ! Alors niveau maladresse, le duo atteint des sommets. Pourtant, à travers une série d’échanges aussi gauches que désopilant, les deux personnages vont se rapprocher… Surmonteront-ils leur manque de confiance en eux pour vivre pleinement leur amour ?

Sorti en 2010, "Les Émotifs anonymes" de Jean-Pierre Améris est un film drôle et touchant qui aborde le genre romantique de façon non conventionnelle. Il nous offre surtout l’une des rencontres surprises les plus délicieuses du grand écran !

"Sur la route de Madison" (1995), s’égarer pour mieux se trouver

On termine notre petit florilège avec l’une des histoires d’amour les plus flamboyantes du cinéma. Nous sommes aux Etats-Unis, dans les années 60. Francesca Johnson (Meryl Streep) est une mère au foyer rangée, soufrant parfois de solitude. Un jour, alors que son mari et ses enfants sont en voyage, un photographe égaré (Clint Eastwood) échoue devant chez elle. Il s’appelle Robert Kincaid et, durant 4 jours, lui et Francesca vont vivre une passion grisante qui chamboulera leur vie à jamais…

C’est à Clint Eastwood qu’on doit la mise en scène du film "Sur la route de Madison". Et 24 ans après sa sortie, ce sommet de romantisme parvient toujours à briser le cœur de ses spectateurs !

Découvrez la newsletter de L'Agenda Ciné

Newsletter Tv - L'agenda Ciné

Recevez chaque semaine un condensé des sorties cinéma de la semaine, les actus de vos acteurs préférés, des concours.

OK
Agathe Koltès
en direct

La Une

Agathe Koltès

L'or bleu