"Les Eflkins : Opération pâtisserie" : une gourmandise de film

Les Elfkins sont des petits êtres qui vivent sous terre à l’abri des humains qu’ils considèrent comme arrogants, sournois et paresseux, et dont ils ont appris à se méfier.

Chaque Elfkin doit découvrir ce pour quoi il est doué, travailler son don et devenir le meilleur dans sa spécialité. Le temps est venu pour la jeune Elfie d’exposer ce dans quoi elle excelle et d’obtenir son titre de meilleur artisan. Malheureusement la présentation de son invention, une moissonneuse à navets, vire à la catastrophe. Turbulente, désordonnée et souvent impertinente, ça n’est pas la première fois qu’Elfie sème le trouble dans cette petite communauté de lutins, mais là s’en est trop. Face aux reproches de ses congénères, elle décide alors de se rendre chez les humains, à la recherche de celui ou de celle qui pourrait l’aider à développer sa passion et prouver son don. Après quoi, elle pourra revenir avec fierté parmi les siens.

C’est ainsi qu’en compagnie de Sam et de Tom, deux autres Elfkins, elle va faire la rencontre de Theo, un pâtissier autrefois très réputé, mais aujourd’hui couvert de dettes et dont les clients ont déserté l’échoppe…  

2 images
© Tous droits réservés

Lutins malins

Après avoir mis en scène des lapins, un corbeau et une kyrielle d’animaux familiers dans ses trois précédents films d’animation (L’école des Lapins, La Course du Siècle, Le Petit Corbeau) la réalisatrice allemande Ute von Münchow Pohl, revient avec des lutins craquants, à la bouille toute ronde et coiffé d’un beau chapeau pointu rouge et bien droit… à l’exception de la jeune Elfie dont le chapeau est tout biscornu et piqué d’une épingle à nourrice ! C’est forte de sa curiosité et de son énergie, qu’Elfie va braver l’interdiction de fréquenter les humains. Et qu’elle nous entraîne, en compagnie de ses deux acolytes, dans une folle aventure pleine de péripéties aussi amusantes que pleines d’enseignements, avec pour cadre le monde si gourmand de la pâtisserie.

Trouver sa voie, se passionner pour quelque chose, développer sa créativité, se surpasser, être rigoureux dans ce que l’on fait et avoir le goût des choses bien faites… sont autant de beaux messages que fait joliment passer ce film à l’animation tout en rythme et en couleurs

Autres valeurs judicieusement amenées : la solidarité et la réconciliation, à travers l’histoire de ce pâtissier bougon et désespéré, aux prises avec la rivalité qui l’oppose à son frère autrefois si proche.

Un film à déguster sans modération avec vos enfants dès 6 ans !

Newsletter Tv - L'agenda Ciné

Recevez chaque semaine un condensé des sorties cinéma de la semaine, les actus de vos acteurs préférés, des concours.

OK