" Le dernier refuge - Greenland " … 100% adrénaline !

« Le dernier refuge - Greenland » … 100% adrénaline !
2 images
« Le dernier refuge - Greenland » … 100% adrénaline ! - © Tous droits réservés

Partout l’information fait la une : une comète va entrer dans l’atmosphère de la Terre. Le monde entier se prépare au spectacle de sa désagrégation. Mais contrairement à ce qui avait été envisagé les météorites tombées du ciel, s’avèrent beaucoup plus importantes en nombre et surtout beaucoup plus destructrices que prévues.

Devant l’aggravation de la situation, le gouvernement américain organise un système d’évacuation pour un certain nombre de personnes triées sur le volet… celles utiles à la nation.

C’est le cas de John Garrity, un ingénieur en bâtiment.

Les consignes du gouvernement sont strictes : il doit partir sur le champ pour rejoindre une base militaire où il pourra embarquer dans des avions en partance pour des abris sûrs et tenus secrets. Seuls sa femme et son fils pourront l’accompagner et ils ne devront prendre avec eux que le strict nécessaire.

Sur le chemin vers le lieu du rendez-vous les choses se compliquent déjà, avec des scènes de panique et un afflux massif de gens qui ayant eu vent de l’évacuation se sont rués aux portes de l’aérodrome.

Après quelques frayeurs, John et sa famille sont sur le point d’embarquer quand ils réalisent que leur jeune fils Nathan, diabétique, a oublié son insuline dans la voiture.

John a juste 15 minutes pour aller récupérer le précieux médicament avant que l’avion ne décolle. Pendant ce temps-là, Allison, sa femme, et son fils sont refoulés, le plan d’évacuation ne pouvant admettre que des gens bien portants.

Si John a pu remettre la main sur l’insuline, il a perdu tout contact avec Allison et Nathan et ne sait pas ce qui leur est advenu. Dans la confusion la plus totale, il monte seul dans l’avion qui doit les évacuer…

À perdre haleine !

Pas d’inquiétude, on ne vous a pas raconté le film en entier, loin de là… seulement les toutes premières scènes !

Ce début déjà bien mouvementé donne déjà une bonne idée de ce qui vous attend : une succession non-stop de rebondissements avec un juste équilibre entre scènes d’action et scènes plus intimistes et une tension dramatique et émotionnelle constamment entretenues.

Tout film catastrophe qui se respecte ne va pas sans effets spéciaux. Ils ont ici le bon goût de ne pas trop en rajouter et d’être bien dosés, ajoutant ce qu’il faut au côté inquiétant voire effrayant des situations que doivent affronter nos héros.

Aux manettes de cette apocalypse annoncée sur grand écran, le réalisateur Ric Roman Waugh à qui l’on doit " La chute du Président ", film de 2019 dans lequel il dirigeait un certain Gerard Butler, que l’on retrouve ici aussi en haut de l’affiche.

L’acteur britannique bravera à nouveau tous les dangers, pour sauver sa famille et par la même son couple qui n’allait plus très bien. Alisson interprétée par Morena Baccarin (remarquée dans la série " Gotham " et dans " Deadpool " et sa suite) ne sera pas en reste face aux menaces venues du ciel et du genre humain livré à lui-même.

Alors pour des frissons garantis… direction " Le grand refuge - Greenland (Groenland en français) "!

  • L'Agenda Ciné, tous les lundis soirs à 20h20 sur La Une
  • Ce programme est également disponible en version sous-titrées 
Newsletter Tv - L'agenda Ciné

Recevez chaque semaine un condensé des sorties cinéma de la semaine, les actus de vos acteurs préférés, des concours.

OK