La famille Addams 2 - une virée d'enfer : monstrueusement amusant

Si la crise d’adolescence de Mercredi, qui avait secoué la famille la plus mortelle du cinéma américain, il y a deux ans dans le film d’animation La famille Addams, est une affaire maintenant aux oubliettes, Gomez et Mortitia, plus que jamais mariés à la vie à la mort, n’en ont pas fini avec leur fille aînée.

Toujours très réfractaire aux marques d’affections et autres embrassades, Mercredi se pose la question de savoir si elle est bien la fille de ses parents, biologiquement parlant. Un doute que lui a mis dans la tête un certain Cyrus Strange, rencontré lors de la fête des sciences organisée par son école.

Quant à Pugsley, le cadet, Gomez et Mortitia trouvent qu’il est un peu trop absorbé par les écrans.

Pour resserrer les liens de la famille qu’il trouve diablement distendus, Gomez a l’idée d’un grand voyage à travers les États-Unis qui partirait de l’incontournable Salem (célèbre pour ses sorcières !) et qui se terminerait dans la Vallée de la mort !

Voilà donc toute la petite famille, accompagnée bien évidemment de Max le majordome, d’oncle Fétide et de leur lion de compagnie, partie sur les routes dans leur camping-car tout aussi hanté que leur manoir.

Quant à Cyrus Strange, il a la ferme intention de prouver que Mercredi est sa fille (mais pas seulement) et a lancé à leurs trousses Mr Mustella, son avocat…

Une éternelle jeunesse

84 ans après sa naissance sous le crayon du caricaturiste américain Charles Samuel Addams, 57 ans après ses premiers pas à la télévision, 30 ans après les deux films qui firent sa légende au cinéma (La famille Addams suivi en 1993 de Les valeurs de la famille Addams) et 2 ans après le succès de sa version animée, la famille Addams est plus vivante que jamais !

Toujours sous la direction de Greg Tiernan et Conrad Vernon, à qui l’on doit le désopilant et très trash Sausage Party, le deuxième volet des aventures de cette tribu absolument et délicieusement bizarre nous fait traverser les États-Unis d’est en ouest.

Les Chutes du Niagara, Miami, San Antonio, Fort Alamo, le Grand Canyon, Sausalito dans la baie de San Francisco… c’est une succession de paysages, graphiquement superbes, pour une succession de péripéties et de gags plus potaches que macabres (le film étant destiné à des enfants dès 6 ans). Mais le mauvais esprit de Mercredi et son obstination à poursuivre Pugsley de ses funestes desseins font toujours merveille… Pugsley qui lui, en attendant de savoir comment plaire aux filles, est plus que jamais porté sur les explosifs.

Avec un habillage musical très pop, des observations très actuelles et quelques références clins d’œil, les questions de la famille (thème récurrent chez les Addams), de l’identité, de la singularité toucheront les petits comme les grands.

Ce film est mortel… foncez le voir !

Newsletter Tv - L'agenda Ciné

Recevez chaque semaine un condensé des sorties cinéma de la semaine, les actus de vos acteurs préférés, des concours.

OK