Le bureau le plus en désordre du monde est Belge !

Comment s'y retrouver ?
Comment s'y retrouver ? - © rtbf.be

Nous, les Belges, on peut être fier ! Vous le verrez ce soir dans un nouveau numéro de " Je suis Belge, une fois ". Nous sommes les champions du monde du bureau le plus en désordre. Et ce titre, on le doit au rédacteur en chef de Paris Match, Marc Deriez.

" J’ai un défaut, c’est que je note tout sur des bouts de papier. " La preuve : impossible de distinguer quoique ce soit sur son bureau. Il y a des tonnes et des tonnes de livres, de journaux, de feuilles volantes… partout, sur son bureau, le sol et même sur les chaises. On peut à peine apercevoir son ordinateur et son clavier. Et chez lui ? Il nous rassure, chez lui, tout est impeccable. Ouf ! " C’est peut-être parce que j’y suis peu. Je n’ai même pas de retard dans ma vaisselle ". 

Mais comment fait-il ?

" Tout est réglé comme du papier à musique ". Ça lui arrive de temps en temps d’avoir une pulsion, de prendre une pile et de la jeter à la poubelle. " Il y a même des gens qui viennent juste pour voir si ça se remplit ". Mais Marc Deriez relativise : " Pour moi, ce n’est pas une maladie parce que je me sens super bien "
 

Où sont les comptes ?

" Tu ne m’as pas donné les comptes ", demande Marc Deriez à son manager publicité, Michel Druart qui lui répond : " Vous ne les avez pas retrouvés, plutôt ". Toujours aussi étonné de l’état du bureau de son rédacteur, Michel Druart : " Si vous aviez un coffre-fort, on peut trouver la clé. Ici, impossible de trouver le coffre-fort ". Et il ajoute une belle référence Belge qui résume la situation : " Finalement Gaston Lagaffe a eu son maître. C’est tout à fait la bande dessinée, en vrai ". 

Retrouvez ce sujet et bien d’autres encore plus décalés les uns que les autres sur la Une à 20h20 dans " Je suis Belge, une fois ". Et pour revoir les émissions, il vous suffit de vous rendre sur auvio.

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK