Zoom sur un arbre qui a beaucoup de charme : Carpinus fangiana

Carpinus fangiana, un charme venu de Chine
Carpinus fangiana, un charme venu de Chine - © D.R.

Les charmes font partie intégrante de nos jardins, parfois comme beau sujet isolé et qui peut alors prendre des proportions gigantesques ou bien plus souvent sous la forme de belles haies taillées qui dessinent l’ossature du jardin. Le Carpinus betulus originaire de notre continent est le plus commun.

Mais il en est un autre bien plus spectaculaire et à l’histoire incroyable : Carpinus fangianaTout chez lui est impressionnant. La feuille qui peut atteindre en fin de saison 30 cm de long,  démarre sous la forme d’un bourgeon pointu qui grossit, s’ouvre et se transforme en une belle feuille juvénile de couleur pourpre bronze qui vire lentement au vert olive. Caractéristique typique des charmes, la feuille est légèrement dentée en périphérie et fortement plissée. Elles fendent à la verticale tout comme ses incroyables inflorescences qui rendent l’arbre spectaculaire. Il s’agit bien évidemment de chatons, et plus précisément de chatons femelles, qui peuvent atteindre 40 cm de longueur d’abord de couleur verte puis jaunâtre pour finir couleur paille. Ses inflorescences sont constituées de bractées, telles des écailles superposées qui en séchant s’ouvrent, se soulèvent avant d’être emportées par le vent d’automne, histoire d’assurer la descendance. Leur forme asymétrique les aide à tourner en volant ce qui aide la dissémination. Toutefois, les graines sont le plus souvent stériles car il faut deux sujets à proximité pour qu’il y ait pollinisation.

L’arbre a été découvert dans les forêts du Sichuan en Chine et a été introduit en 1991 en Occident. Un premier exemplaire a trouvé sa place au jardin botanique de Kew à Londres. Il n’a fait une timide apparition dans les pépinières d’Angleterre qu'il y a une vingtaine d’années. A l’époque, toutes les plantes étaient issues de semis. Maintenant, elles sont disponibles dans les pépinières spécialisées sous la forme de sujet greffé sur le charme commun.

Dans les jardins, il sera plus petit que dans la nature (+ /- 20 m) et pousse lentement pour atteindre 7 à 8 mètres de haut.

Côté culture, privilégiez un endroit au soleil ou à la mi-ombre abrité du vent. A l’ombre, les branches s’ouvrent plus largement en un port lâche alors qu’au soleil il sera plus ramassé, plus compact. Un sol normal de jardin lui convient parfaitement, ni trop sec, ni trop humide.

 

 

 

 

Newsletter Tv - Jardin & Loisirs

Recevez chaque mois un condensé de l'actualité des travaux au jardin. Au menu: conseils pratiques, agenda des sorties, bricolages sympas.

OK