Voyage botanique au parc du Grand Blottereau à Nantes

Propriété de la ville de Nantes depuis 1905, le Grand Blottereau a une longue histoire. D'abord fief seigneurial au Moyen-Âge, milieu du 18e siècle, il est acquis par le directeur de la Compagnie des Indes qui y fait construire le château actuel. A partir de 1835, il devient la propriété de Thomas Dobrée. Issu d’une famille nantaise d’armateurs et négociants, il consacra sa fortune à la collection d’œuvres d’art. Après sa mort, le parc de 37,5 ha fut cédé à la ville de Nantes avec l’obligation d’y créer un jardin exotique et de l’ouvrir au public. Le parc a accueilli des collections de la chaire d’agronomie tropicale de l’Ecole Supérieure de Commerce de Nantes.

7 images
La serre abrite une collection de plantes tropicales unique en France © D.R.

La rénovation du parc et des serres, qui abritent une collection de plantes exotiques unique en France, commencée dans les années 1990, invite le promeneur à se familiariser avec des plantes des régions chaudes du globe, s’étendant de la Méditerranée aux tropiques. Le parc héberge des plantes comme le caféier, le cacaoyer, le papayer, l’ananas, l’ylang-ylang, le jasmin, le teck, l’ébène, l’arbre à pain ou encore l’arbre à lait…

Fabienne Padovani – Responsable des Parcs et Jardins de la Ville de Nantes : "Le fait que le jardin soit dans un endroit protégé avec peu de vent cela permet aussi aux plantes de pouvoir pousser et puis on les protège. Avec le savoir-faire de tous les jardiniers, on obtient de très beaux endroits avec de très belles ambiances. Dès qu’il fait beau, le site devient un lieu de pique-nique où il est agréable de se détendre."

Le parc accueille différents milieux des 5 continents et offre un parcours à travers les paysages naturels et champs cultivés du monde.

 

Le parterre à la française

Constitué de parcelles de pelouses et de sols sablés, entouré de petites haies et ponctué d’ifs taillés en cônes, le parterre à la française se trouve devant le château du parc.

7 images
Le parc, ouvert au public, appartient à la ville de Nantes. © D.R.

La rocaille méditerranéenne

On pourrait se trouver dans le Var, sur le massif des Maures ou celui de l’Esterel avec des cyprès de Provence et des oliviers le tout mis en scène dans une atmosphère de rocaille agrémentée des végétaux méditerranéens : lavandes, thyms, romarins, cistes, pins parasols, lauriers roses, chamaerops, figuiers, etc… En mai, les cistes sont en pleine floraison. Les buissons se couvrent de ces fleurs aux pétales qui sont comme du papier chiffonné. Elles ne durent qu’une seule journée. Une autre particularité des cistes : ils sont pyrophytes. Les feux de maquis favorisent la germination des graines.

7 images
La rocaille méditerranéenne du parc du Grand Blottereau © D.R.

Le jardin naturel

Inauguré en 2008, il est le fruit d’un partenariat entre le service des espaces verts et de l’environnement de la Ville de Nantes et le lycée horticole du Grand Blottereau. Toute l’année durant, il est un support pédagogique pour les élèves du lycée afin de tester les différentes techniques de jardinage respectueuses de l’environnement.

7 images
Le jardin naturel du parc du Grand Blottereau © D.R.

Le bayou américain

On est ici dans un paysage marécageux de Louisiane avec une étendue d’eau calme et peu profonde. Ces marécages peu profonds permettent le développement d’une foule de plantes aquatiques comme le Lotus américain, le Pontederia ou le ThaliaL’arbre roi des bayous, c’est le cyprès chauve. On l’appelle ainsi car il perd son feuillage en automne après avoir offert de magnifiques teintes orange. Ils poussent dans les zones humides grâce à leurs pneumatophores, des excroissances qui sortent de l’eau pour capter l’air.

7 images
Le bayou du parc du Grand Blottereau © D.R.

Le jardin coréen

Inauguré en 2006, sa superficie de près d’un hectare en un des plus grands jardins coréen d’Europe.
Tout l’art du jardin coréen s’offre aux visiteurs : le pavillon traditionnel représente la culture humaine, un bassin dont la forme rectangulaire symbolise la terre, l''île représentant le ciel. Le pin, planté sur cette île, vient en résonance de la nature.

7 images
Déployé sur près d’un hectare, le jardin coréen du parc du Grand Blottereau est le plus grand d’Europe. © D.R.
Newsletter Tv - Jardin & Loisirs

Recevez chaque mois un condensé de l'actualité des travaux au jardin. Au menu: conseils pratiques, agenda des sorties, bricolages sympas.

OK