Une maternité pour les insectes

Les enfants seront ravis de pouvoir utiliser la perceuse sous votre surveillance bien entendu. Avec leur aide, nous pouvons fabriquer des nichoirs à insectes. Des blocs de bois dur (du chêne ou du hêtre, par exemple) sont percés d’une multitude de trous de différents diamètres. Pendus aux arbres ou aux clôtures, posés contre la cabane à outils, ils vont attirer les insectes qui recherchent les tiges creuses des plantes pour déposer leurs pontes. Une exposition bien ensoleillée favorise l’occupation du gîte. Un insecte dépose au fond de la galerie un peu de pollen, pond un œuf puis referme cette première chambre d’incubation. Les pontes et les chambres se succèdent jusqu’à remplir le long trou qui est rebouché avec de l’argile.

Merveille de la nature : c’est le dernier insecte pondu qui sortira le premier, ouvrant l’opercule de terre sèche. Dans nos paysages aseptisés, ces gîtes ne peuvent que favoriser au jardin la présence des pacifiques abeilles et guêpes solitaires, prédatrices de ravageurs et pollinisatrices des fleurs.

 

Newsletter Tv - Jardin & Loisirs

Recevez chaque mois un condensé de l'actualité des travaux au jardin. Au menu: conseils pratiques, agenda des sorties, bricolages sympas.

OK
Le 6-9, ensemble
en direct

La Une

Le 6-9, ensemble

Le 6-9, ensemble