Un jardin sur un toit, création Dina Deferme

En pleine ville, sur le toit en plate-forme d’un immeuble de quatre étages, Dina Deferme, la paysagiste spécialiste des atmosphères romantiques, a créé un jardin destiné à être joli durant toute l’année.

Au cœur de Hasselt, les cloches des églises rythment la journée au même titre que les pas dans cette rue piétonne commerçante. Dans cet appartement, les rumeurs de la ville s’atténuent et des plantes apportent une touche de nature face aux hauts murs du voisinage.

4 images
Balcon en ville © D.R.

A l’arrière, la chambre à coucher bénéficie d’un minuscule balcon. Des jardinières sur la rambarde, des pots et des bacs le transforment en jardin. Même si la surface est réduite, il est parfaitement possible de créer une atmosphère apaisante, avec une décoration bien choisie, avec aussi des plantes à la longue floraison. Elles peuvent même s’élever le long des murs.

4 images
Jardin aménagé sur un toit. © D.R.

Nous sommes au quatrième étage. Un minuscule loft n’offrait qu’une vue sur le toit en plate-forme recouvert de roofing, avec des coupoles en plexiglas pour éclairer des pièces du niveau inférieur. Un long chantier a complètement transformé cette surface comme il en existe tant en ville. Dina Deferme, la paysagiste spécialiste des atmosphères romantiques, a signé ici une magnifique réalisation. Le toit est devenu un jardin.

Pour pouvoir accueillir dallage, mobilier et bacs de cultures, des précautions sont indispensables.

"Vous devez tenir compte de la stabilité du toit. Par sécurité, nous avons renforcé le toit avec des poutrelles, nous avons rebouché les anciennes lucarnes et ensuite, quand c’était bien isolé et étanchéifié, nous avons aménagé et rempli les différents bacs de culture. L’eau des gouttières s’écoule dans le bas des bacs et l’excédent s’en va via un trop-plein. Dans le soubassement, nous avons placé une bonne couche de billes d’argile qui peuvent s’humidifier puis restituer l’eau, et par-dessus, nous avons un substrat spécialement préparé avec des fibres de coco mélangées dans de la très bonne terre de jardin. La fibre de coco est légère, enrichit la terre et est rétentrice de l’humidité".

 

4 images
Vivre en ville ne veut pas dire renoncer au plaisir du jardinage. © D.R.

Dans les années à venir, de plus en plus de personnes habiteront dans les villes. Etre citadin n’implique pas de devoir renoncer au plaisir de jardiner. Dina Deferme fait la preuve que quelques mètres carrés de bacs peuvent se transformer en parterres denses de feuillages et de corolles à butiner. Les jardins de toit pourront jouer un rôle dans le maintien de la biodiversité urbaine.

Les plantes sous-titrées :

  • Rosa 'Sweet Pretty'
  • Prunus lusitanica
  • Acer palmatum
  • Rosa 'Snow Ballet'
  • Clematis 'Prince Charles'
  • Clematis 'Romantica'
  • Rosa 'Sweet Laguna'
  • Hydrangea macrophylla 'First White'
  • Polystichum setiferum
Newsletter Tv - Jardin & Loisirs

Recevez chaque mois un condensé de l'actualité des travaux au jardin. Au menu: conseils pratiques, agenda des sorties, bricolages sympas.

OK