Le jardin aux deux facettes de Poucette

Le jardin aux deux facettes de Poucette
Le jardin aux deux facettes de Poucette - © Tous droits réservés

Après avoir visité le célèbre jardin de Sissinghurst dans le Kent, Poucette a eu l’idée de créer un jardin blanc à l’avant de sa maison. A l’arrière, changement radical d’atmosphère avec de longues plates-bandes de vivaces en harmonie de tons.

En Brabant wallon, depuis une calme ruelle à Lasnes, c’est un passage étroit dans une haie dense de hêtres qui donne accès au jardin de Poucette. Ses amies et amis qui admirent son travail nous ont fait connaître cet espace où Poucette jardine avant tout pour elle-même. 

A l’avant de la maison, c’est avec impatience que Poucette attend la floraison des larges rosiers. Ils vont prendre la succession des iris qui, jusqu’à présent, apportent une tonalité printanière tendre. Ensuite, place au blanc.

Dans quelques jours, quand les innombrables boutons s’épanouiront, les rosiers formeront des nuages de petites corolles blanches.

Incontournable quand on part découvrir les jardins anglais, Sissinghurst, dans le Kent, présente une diversité de floraisons blanches en combinaison avec des feuillages gris, autant d’idées de plantations.

La présence du blanc est encore renforcée par les murs. Les troncs des poiriers en palmette ont aussi été peints en blanc. Avec la régularité des haies basses de buis, c’est une harmonie tout en simplicité qui se forme.

Quel contraste ! A l’arrière de la maison, l’atmosphère est totalement différente. De part et d’autre du terrain, s’étirent deux plates-bandes un choix de vivaces et d’arbustes.

 

 

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK