Tuin Schopsheim, le jardin de Maria

Tuin Schopsheim
4 images
Tuin Schopsheim - © RTBF

Un accueil généreux dans un jardin à la "sauvagerie organisée"

Personne interviewée : Maria Kapteijns

Maria, qui est hollandaise, a acheté il y a une vingtaine d’années une ferme dans les Fourons.  Pour l’aménagement du jardin, sa démarche a été particulière : elle a visité des pépiniéristes à la recherche de plantes en fleurs.  Elle achetait celles qui lui plaisaient et les installaient au jardin, faisant ainsi sa propre expérience. Au bout d’un an, le jardin baptisé "Schopsheim" était fleuri toute l’année, jusqu’aux gelées.

Sur le côté de la ferme, le terrain était encombré de tas de cailloux, de rouleaux de fils barbelés rouillés, le tout envahi de ronces et d’orties.  Il a fallu dégager le tout pour planter les premiers hortensias ainsi que le verger.

Au fil du temps, Maria a ajouté régulièrement des plantes afin d’obtenir une richesse florale permanente qui s’offre au regard des nombreux visiteurs.  Les groupes se succèdent jusque fin septembre et même parfois encore plus tard.  Chaque semaine, une plante est en fleurs jusqu’aux gelées.

Un creux dans la pente du terrain constitue une zone humide. L’eau trop basse pour accueillir des nénuphars par exemple favorise plutôt la présence de plantes des marais.

Des miscanthus forment une bordure de graminées en surplomb de la mare. Le feuillage et les inflorescences dissimulent au regard les vieilles aubépines conservées dans la parcelle à l’arrière.

Maria aime que son jardin soit une " sauvagerie organisée " ; toutes les plantes s’interpénètrent et forment un tout très naturel.

Les photos du jardin postées sur les réseaux sociaux montrent bien la liberté avec laquelle on peut explorer le jardin.

Chaque visiteur peut s’asseoir sur une terrasse et rester aussi longtemps qu’il le souhaite, prendre un rafraîchissement, flâner, visiter la roulotte, ... C’est toujours un moment de partage.

Le parterre coloré à l’arrière de la maison dévoile de belles ambiances.  Pour l’aménagement de la cour entre les bâtiments, Maria a demandé l’aide des deux créateurs du Heerenhof, un jardin de toute beauté à Maastricht. Ils ont dessiné un sentier central et une structure de haies basses cloisonnant l’espace en différentes petites chambres de verdure qui peuvent accueillir des espaces de repos.

 

Les plantes sous-titrées dans le reportage :

Koelreuteria paniculata Typha latifolia
Kirengeshoma palmata Dahlia 'Néo'
Liriope muscari 'Monroe White' Hydrangea macrophylla Pennisetum setaceum 'Summer Samba'
Anemone hupehensis var. japonica 'Pamina' Euphorbia myrsinites
Anemone x hybrida 'Honorine Jobert' Helianthus atrorubens
Dahlia 'Bishop of Llandaff' Poules 'Brahma'
Persicaria amplexicaulis Sedum spectabile
Astrantia major Rosa moyesii 'Geranium'


www.schopsheim.be

 

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK