Semez le houx de la bûche de Noël

Le houx, ilex aquifolium en botanique, est très sollicité en déco aux fêtes de fin d'année
2 images
Le houx, ilex aquifolium en botanique, est très sollicité en déco aux fêtes de fin d'année - © clubfoto - Getty Images/iStockphoto

Si des baies de houx fraîches figurent parmi les décorations de Noël, savez-vous que vous pouvez les semer ? Le semis du houx n’est couronné de succès qu’à condition de connaître le secret de l’arbuste. Il a la particularité de produire dans ses baies un embryon dont le développement n’est pas terminé. Les graines, débarrassées de la pulpe, doivent être placées durant six mois à 20 °C de manière à imiter l’été de l’année suivante. Les embryons terminent alors leur formation. Les graines sont ensuite exposées durant vingt semaines dans la zone la plus froide du frigo : c’est à nouveau l’hiver. Après quoi, la germination se produit sans difficulté, comme dans la nature.

Pour obtenir ces baies rouges au jardin, il faut remplir deux conditions. Tout d’abord, il faut posséder un houx femelle, car, chez le houx, les sexes sont séparés. Il existe des pieds mâles et des pieds femelles. Et il ne suffit pas de planter un houx femelle, il faut encore qu’un pied mâle soit disponible à proximité pour assurer la fécondation.

Newsletter Tv - Jardin & Loisirs

Recevez chaque mois un condensé de l'actualité des travaux au jardin. Au menu: conseils pratiques, agenda des sorties, bricolages sympas.

OK