Que faire contre la verticilliose dont l'érable japonais est souvent victime ?

Erable japonais (Acer)
Erable japonais (Acer) - © Tous droits réservés

L'érable du Japon est très sensible à cette maladie très fréquente qui est provoquée pour un champignon : le verticillum.

Le verticillum pénètre par les racines et obstrue les canaux de sève de l'arbre. Privé de cette précieuse sève, ses rameaux se dessèchent et l'arbre finit par mourir.  Il n'existe actuellement aucun traitement curatif mais on peut agir préventivement. Lors de la plantation, arrosez le sol avec de la bouillie bordelaise composée de chaux et de cuivre, deux éléments naturels tout doux pour l’environnement.

C'est dans le sol que tout se passe. Le champignon prolifère dans un sol lourd, humide comme un sol argileux et peut contaminer l'arbre en quelques mois seulement. Assurez-vous donc que le sol soit compatible avec la culture de l'érable du Japon avant de le planter. 

Si vous optez pour la plantation en pot, veuillez à ce que le fond de ce dernier soit percé et tapissez-le d'une couche de +/- 10 cm de billes d'argile que vous recouvrez d'un substrat riche et drainant.

L'arrosage 

Comme c'est dans un sol trop humide que le verticillium se développe, l'arrosage des jeunes sujets devra se faire avec parcimonie et discernement. En pleine terre, arrosez lors de la plantation puis laissez le sol sécher entre deux arrosages. Afin de maintenir le sol frais pendant l'été, disposez un paillage à la fin du printemps et arrosez l'arbre maximum une fois par semaine en cas de fortes chaleurs. En pot,  arroserez une à deux fois par semaine par fortes chaleur.

Lorsque l'arbre est contaminé, la taille est également conseillée. Ecoutez Mathieu Delitte, bioingénieur à la Clinique des plantes

Newsletter Tv - Jardin & Loisirs

Recevez chaque mois un condensé de l'actualité des travaux au jardin. Au menu: conseils pratiques, agenda des sorties, bricolages sympas.

OK