Plantation d’arbustes dans une partie vierge du jardin

Dans ce nouvel épisode du réaménagement d’une partie du jardin, le quatrième épisode, on passe à la plantation après avoir préparé le terrain.

Francis commence par planter un grand arbuste (jusqu’à 7 mètres de haut) qui vient de Nouvelle-Zélande : Hoheria sexstylosa 'Stardust'. Les feuilles de cet arbuste persistant ressemblent à s’y méprendre à celles du bouleau mais la comparaison s’arrête là. Sa floraison très abondante en été dure plus d’un mois. Installez-le l’abri des vents froids, il est rustique jusqu’à -10°C. Lui, vous pourrez le trouver aux pépinières Vent Val & Bonnivers.

Il complète avec deux Hydrangea très spéciaux :

Hydrangea aspera ‘Rosemary Foster’. Lui ne ressemble pas à un Hydrangea. Son feuillage est long d’un vert soutenu, très sombre. Le revers de la feuille est rouge tirant vers le lie de vin. Son inflorescence est spectaculaire sous forme d’un grand plateau avec au centre une myriade de minuscules fleurs fertiles de couleur mauve, tirant sur le violet. Et en périphérie, de nombreuses fleurs bien épanouies de couleur mauve clair. Vous le trouverez aux pépinières Damien Devos.

3 images
Hydrangea aspera 'Rosemary Foster' © D.R.

Hydrangea involucrata ‘Tokado Yama’ dont une des caractéristiques est de résister au gel mais aussi à la chaleur. Au moment où la fleur est encore fermée, elle ressemble à un bouton de pivoine. Lorsque l’inflorescence s’épanouit, chaque fleur stérile est composée de trois superpositions. Les pétales inférieurs sont d’une couleur légèrement blanc cassé et la dernière rangée est mauve ou rose selon le PH du sol. Si le sol est acide, la couleur peut tirer vers le bleu. En vente chez Botanic Treasures via leur page Facebook ou lors des fêtes des plantes à la Feuillerie à Celles.

3 images
Hydrangea Tokado Yama. © D.R.
Newsletter Tv - Jardin & Loisirs

Recevez chaque mois un condensé de l'actualité des travaux au jardin. Au menu: conseils pratiques, agenda des sorties, bricolages sympas.

OK