Nourrir plutôt que tailler les rosiers, le credo du rosiériste Daniel Schmitz

3 images
Rosa moyesii (rosier botanique) © D.R.
Rosier grimpant © D.R.

Le mois de mars est le moment idéal pour tailler les rosiers mais il faut toutefois attendre que la végétation redémarre.

Pour Daniel Schmitz, la taille doit être un détail. Les plus beaux rosiers sont ceux qui ne sont pas taillés.

 

Les rosiers botaniques

  • Ne doivent pas être taillés. Il suffit juste de couper les branches gênantes, pour le passage, par exemple.

 

Les rosiers arbustifs et les remontants

  • Supprimer les vieilles branches à la base. Couper les petites branches et enlever les anciennes fortement ramifiées. Couper le sommet des tiges pour enlever les anciennes pousses.
  • Couper au-dessus de bourgeons orientés soit vers l’extérieur pour un port plus aéré, soit vers l’intérieur pour un port plus compact.

 

Les rosiers buisson

  • Pour un port compact : couper toutes les branches de moitié et enlever complètement les branches mortes.
  • Pour un port plus haut et plus aéré : couper les branches plus bas. Seuls quelques bourgeons assureront ainsi la croissance, formant des tiges vigoureuses.

 

Les rosiers grimpants

  • Quand une branche est trop grande, il ne faut pas la tailler mais l’arquer ; les branches secondaires fleuriront à partir du bas.
  • La première intervention consiste à suivre les branches principales et couper toutes les branches secondaires à une vingtaine de cm. De nouvelles pousses vigoureuses apparaîtront ensuite.
     

 

Les Roses de Daniel Schmitz

Bellevaux-Chemin du Meunier 6

B.4960 MALMEDY

Tél : +32 (0) 80 33 75 34

schmitz-rose@skynet.be

http://www.danielschmitz-roses.com/

 

 

Newsletter Tv - Jardin & Loisirs

Recevez chaque mois un condensé de l'actualité des travaux au jardin. Au menu: conseils pratiques, agenda des sorties, bricolages sympas.

OK