Marier l'osier tressé et le métal, faut l'fer !

Henri-François nous fait entrer dans son atelier à ciel ouvert où naissent, entre ses mains, des objets uniques comme des palissades mariant l’osier tressé et l’acier corten qu’il découpe au pistolet au plasma pour créer des figures en trois dimensions.

L’osier des palissades, Henri-François l’utilise un fin diamètre pour une démarche encore plus artistique. Sur une structure créée avec des fils de fer de gros diamètre, il tresse les fins brins de saule pour constituer des volumes selon sa fantaisie. Les tiges sont entrelacées pour former des mouvements sur la surface qui se densifie progressivement. Cette technique de tressage, Henri-François l’a d’abord mise en œuvre avec ses cabanes sur pilotis qui font penser au nid du Marsupilami. L’osier vient habiller progressivement une structure en fer à béton soudé. Après de longues heures de tressage et d’assemblage, la bulle d’osier est prête à être intégrée au jardin et à faire le bonheur des petits comme des grands.

Faut l’fer à Bertrix – Henri-François Bontemps – 0497/93 02 55www.fautlfer.com

4 images
Marier l'osier tressé et le métal, faut l'fer ! © Tous droits réservés
Marier l'osier tressé et le métal, faut l'fer ! © Tous droits réservés
Marier l'osier tressé et le métal, faut l'fer ! © Tous droits réservés
Newsletter Tv - Jardin & Loisirs

Recevez chaque mois un condensé de l'actualité des travaux au jardin. Au menu: conseils pratiques, agenda des sorties, bricolages sympas.

OK