Le jardin du musée du quai Branly à Paris

Le mur végétal du musée du quai Branly à Paris
Le mur végétal du musée du quai Branly à Paris - © D.R.

Dessiné par Gilles Clément, le jardin s’étendant sur 18.000 m² fait partie intégrante du musée ce qui en fait un espace unique de la capitale française.

Ce jardin aux 22.000 plantes cumule les fonctions et est une invitation au voyage : sentiers, petites collines, chemins dallés de pierre de torrent, bassins propices à la méditation et à la rêverie… 169 arbres et une trentaine d’espèces végétales sont ici rassemblés : chênes et érables côté nord, magnolias et cerisiers côté sud. Construit sur pilotis, le jardin passe sous le musée dont le ventre est planté de graminées de sous-bois.

Un mur végétal habille une des façades du musée. C’est le botaniste Patrick Blanc qui a imaginé cette technique et l’a mise en place ici en 2004. Rénové en 2018, il est l’un des plus importants au monde, tant par sa superficie (1022 m²) que par le nombre de plantes qui le composent (22.000). Pensé comme une célébration des continents africains, océaniens, américains et asiatiques, le mur comportera 376 espèces du monde entier. Issues pour beaucoup de massifs montagneux (Atlas marocain, Drakensberg d’Afrique du Sud, Himalaya, montagnes du Chili et d’Argentine…), elles peuvent s’adapter aux conditions climatiques d’Europe occidentale.

Havre de diversité botanique, le mur isole le bâtiment et contribue à la dépollution de l’air.

Retrouvez les informations pour la visite du jardin ICI.

Les plantes sous-titrées dans le reportage :

  • Wollemia nobilis
  • Tiarella
  • Equisetum
  • Briza media
  • Stipa tenuissima
  • Stipa gigantea
  • Carex pendula

 

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK