Un jardin qui éveille les 5 sens à Ghlin : le jardin sensoriel

Un jardin qui sollicite les 5 sens à Ghlin : le jardin sensoriel
4 images
Un jardin qui sollicite les 5 sens à Ghlin : le jardin sensoriel - © D.R.

Cette belle idée a germé dans l’esprit d’un professeur d’horticulture du Centre Provincial d’Enseignement Spécial de Mons (CPESM Ghlin), partant du constat que les jardins sensoriels déjà existants ne sollicitaient pas les 5 sens, délaissant l’ouïe et la vue.

Après un important travail de collaboration entre les différents services provinciaux, l’école secondaire du CPESM, le département espaces verts de Hainaut Gestion du Patrimoine et Hainaut Ingénierie Technique, ce jardin adapté et destiné à la stimulation des sens est devenu réalité fin septembre.

Tous les élèves du secondaire ont mis à main à la pâte : ceux de la section horticole se sont occupés de la partie "plantation et entretien", ceux de la section "construction" ont pris en charge l’émaillage et le vernissage de toutes les structures métalliques et d’autres élèves ont participé à la fabrication des moulins à vent, des nichoirs et des mangeoires pour oiseaux.

 

Le premier sens sollicité dans le jardin est l’ouïe avec des parterres de graminées qui bruissent sous le vent. Une fontaine au murmure distrait se fait également entendre. Des poêles suspendues et des percussions décorent joyeusement cette zone.

Vient ensuite la zone réservée au toucher avec en vedette une plante aux feuilles à l’étonnante douceur : L’oreille d’ours. Un sentier, à parcourir pieds nus, a été aménagé avec différents reliefs et textures.

Place à l’odorat avec un parterre surélevé mettant à portée des mains des personnes malvoyantes un ensemble de plantes aromatiques. Il suffit d’y plonger les doigts pour percevoir des arômes bien connus ou à découvrir. La plante la plus surprenante est l’Helichrysum qui dégage une odeur de curry.

La vue n’est pas oubliée avec des plantes grimpantes qui offriront leurs corolles à hauteur des yeux. Le regard est aussi sollicité par un aménagement dont les différents éléments en acier Corten doivent être vus depuis un point bien précis.

Les élèves de la section horticole ne travaillent pas uniquement dans le cadre de l’école. Même s’il est vaste, le site n’offre pas suffisamment de possibilités de travaux. Des chantiers sont aussi réalisés dans des parcs et jardins à l’extérieur.

Centre Provincial d’Enseignement Spécialisé de Mons – C.P.E.S.M.

rue de Temple 2

7011 GHLIN

065/40 88 50 - cpes@club.ugr.be

Newsletter Tv - Jardin & Loisirs

Recevez chaque mois un condensé de l'actualité des travaux au jardin. Au menu: conseils pratiques, agenda des sorties, bricolages sympas.

OK