La beauté des hamamélis à l’Arboretum de Kalmthout

En ce moment, le besoin d’un contact étroit avec la nature est intense. Dès le début de leur floraison, les hamamélis de l’Arboretum de Kalmthout ont attiré les visiteurs, dans le respect des conditions sanitaires.

5 images
Hamamelis x intermedia ‘Ruby Glow’ © D.R.

Il figure parmi les plus anciens sujets de la collection. ‘Ruby Glow’est le premier cultivar ayant présenté des fleurs rouges. Il est issu des sélections effectuées à Kalmthout dès la fin des années trente. C’est de cet hybride, obtenu par le croisement de deux espèces asiatiques, Hamamelis mollis, de Chine, et Hamamelis japonica, du Japon, que sont issues les variations de formes et de teintes.

5 images
Hamamélis intermedia © D.R.

Dans la nature, les fleurs des hamamélis sont jaunes, une couleur que les variétés de l’hamamélis de Chine déclinent sous bien des nuances. Dans les années cinquante, les époux De Belder qui ont développé l’arboretum ont présenté de nouvelles sélections. Elles ont largement contribué à faire connaître ces arbustes fleurissant en plein hiver. Mais d’autres producteurs sont actifs de par le monde. Ce cultivar à fins pétales vient des Pays-Bas.

5 images
Hamamelis x intermedia ‘Robert’ © D.R.

L’hamamélis vedette au fil du parcours est aujourd’hui ‘Robert’ dédié à son créateur Robert De Belder, décédé en 1995. Mais demain, ce sera peut-être un autre arbuste de la collection dont on humera le parfum citronné et qui se prêtera à de magnifiques clichés.

L’arboretum ne manque pas d’attraits hivernaux. Après les hamamélis, il faut saluer les célèbres bouleaux de l’Himalaya dont les cépées blanches sont aperçues de loin.

De nouvelles plantations sont effectuées chaque hiver dans les larges bosquets. Les assortiments d’arbres et arbustes sont toujours en train de s’enrichir dans les douze hectares du domaine. Douze hectares ? Plus vraiment.

En effet, l’arboretum s’agrandit dans une nouvelle partie qui ne manque pas de charme et qui présentera bientôt de nouvelles collections.

5 images
Betula utilis subsp. jacquemontii © D.R.

L’arboretum ne manque pas d’attraits hivernaux. Après les hamamélis, il faut saluer les célèbres bouleaux de l’Himalaya dont les cépées blanches sont aperçues de loin.

De nouvelles plantations sont effectuées chaque hiver dans les larges bosquets. Les assortiments d’arbres et arbustes sont toujours en train de s’enrichir dans les douze hectares du domaine. Douze hectares ? Plus vraiment.

En effet, l’arboretum s’agrandit dans une nouvelle partie qui ne manque pas de charme et qui présentera bientôt de nouvelles collections.

Newsletter Tv - Jardin & Loisirs

Recevez chaque mois un condensé de l'actualité des travaux au jardin. Au menu: conseils pratiques, agenda des sorties, bricolages sympas.

OK