Janvier au jardin : Les conseils de Luc

Une serre cet hiver 

 

Avant que les fabricants ne soient débordés de commandes dès mars prochain, la morte-saison est une bonne période pour installer une serre au jardin. Dès février, elle permet des semis précoces de fleurs annuelles et de légumes à repiquer. Durant l’été, elle accueille des tomates, des poivrons, des aubergines… Quand arrive l’automne, les tablettes se garnissent de boutures. Puis, la serre abrite les plantes méditerranéennes de la terrasse en compagnie d’un petit chauffage électrique qui maintient le volume hors gel. Toutes ces étapes d’une année sous le toit de verre, une petite serre en aluminium peut parfaitement les assumer. Mais la mode est aux modèles qui, en plus d’être fonctionnels, sont jolis. Les serres en bois, du en cèdre rouge imputrescible, sont mises en valeur plutôt que d’être dissimulées au fond du terrain. Elles se déclinent sous en une belle gamme de volumes qui créent d’emblée une ambiance de jardin de cottage. 

4 images
Arrosoir. © gettyimages.be

Ronde d’arrosoir 

 

Beaucoup d’arbustes en pot meurent durant l’hiver, mais le coupable n’est pas le gel. C’est la sécheresse qui décime les boules de buis ou les conifères qui décorent les terrasses et les abords des maisons. Si elles sont arrosées régulièrement durant l’été lorsque l’arrosoir visite les jardinières d’annuelles, les plantes en pot sont souvent oubliées durant l’hiver. Or leur feuillage persistant transpire de l’humidité et, sans un apport d’eau régulier, la mort survient d’autant plus vite que les vents secs se montrent particulièrement desséchants. Attention, une averse hivernale ne remplace pas un arrosage, car le feuillage, qui agit comme un parapluie, empêche souvent la pluie de pénétrer en profondeur dans la motte. 

4 images
Boule de graisse et oiseau. © GettyImages

Attention aux boules de graisse 

 

Quand l’hiver s’installe, les oiseaux se rapprochent des maisons et beaucoup de personnes aiment leur offrir de la nourriture. Les jardineries et les grandes surfaces de bricolage proposent actuellement une vaste gamme de mangeoires et d’aliments. Des boules de graisse sont en vente partout. Elles s’accrochent facilement aux branches, attirent les mésanges en nombre, mais elles peuvent faire plus de tort que de bien. Des Certaines boules ne sont pas d’une qualité suffisante, parce qu’elles ont été fabriquées avec de la graisse de friture périmée. Elles contiennent donc des substances néfastes pour la santé des oiseaux. Pour éviter ce problème, le mieux est d’acheter des produits dont l’étiquette mentionne clairement la nature des ingrédients. On peut aussi se tourner vers les blocs présentés en barquette, qui doivent être démoulés et placés dans un support grillagé à suspendre. Ces préparations de qualité existent sous différentes compositions, en fonction des oiseaux présents et de l’intensité du froid. 

 

4 images
Semis à repiquer. © D.R.

Ma liste de graines 

 

Chaque année, c’est le même refrain. Le printemps venu, je manque de temps pour dénicher toutes les variétés que je voudrais cultiver au potager. Pour ne plus être contraint à devoir choisir entre deux sachets sur le présentoir de la jardinerie, c’est cet hiver que je dois consulter les catalogues des grainetiers pour effectuer des commandes. Internet devient incontournable. Au moins une soirée sera nécessaire pour parcourir le site de l’association américaine Seed Savers qui sauvegarde les anciennes variétés de légumes. Une belle collection de haricots secs est disponible en ligne. Le catalogue d’échange des graines entre membres contient plus de 12.500 variétés. Extraordinaire ! 

www.seedsavers.org 

Jardins & Loisirs vous donne rendez-vous chaque dimanche à 13.40 sur la Une et quand vous le voulez sur AUVIO.

Newsletter Tv - Jardin & Loisirs

Recevez chaque mois un condensé de l'actualité des travaux au jardin. Au menu: conseils pratiques, agenda des sorties, bricolages sympas.

OK