Cerinthe major 'Purpurascens'

Cette belle plante, considérée comme annuelle ou bisannuelle, est communément appelée mélinet.

Le feuillage caduc ressemble à celui de certaines succulentes : un peu épais d’un bleu-gris clair tacheté de blanc qui confirme sa bonne résistance à la chaleur sèche. Les tiges densément imbriquées tournent en tous sens pour former une masse compacte. Ses tiges portent de ravissantes bractées d’un bleu violacé irisé avec à l’extrémité une fleur mauve assez discrète mais tout de même présente pour réveiller l’ensemble par une note colorée plus joyeuse. La fleur s’épanouît entre mai et septembre et est très mellifère.

2 images
Des bractées bleu violacé encerclent et protègent la fleur de la Cerinthe major 'Purpurascens' © D.R.

Sa culture

Que vous l’achetiez au printemps dans une pépinière spécialisée en annuelles ou sous forme de graines que vous semez en place, trois périodes de l’année sont possibles :

- En automne si votre sol est bien drainé et vous aurez alors des fleurs au printemps suivant.

- En avril-mai pour une floraison estivale.

- En juillet pour avoir des fleurs à l’automne.

 

Il lui faut un emplacement en plein soleil, voire à la mi-ombre lumineuse dans un sol hyper voire sec où la plante peut enfoncer rapidement sa racine pivotante et pousser à très vive allure.

Pour un parterre aux couleurs contrastées ; mariez des Cerinthe major 'Purpurascen' avec par exemple le pourpre des iris germanique ‘Dusky Dancer’, l’orange des Geum ‘Totally Tangerine’et le rouge du feuillage des Sedum ‘Arthur Branch’.

Newsletter Tv - Jardin & Loisirs

Recevez chaque mois un condensé de l'actualité des travaux au jardin. Au menu: conseils pratiques, agenda des sorties, bricolages sympas.

OK