Au jardin à la mi-août : Et si on bouturait des plantes grimpantes ?

Il existe une catégorie de plantes à laquelle on ne pense pas forcément pour le bouturage, ce sont les grimpantes. Pourtant, elles sont aussi faciles à multiplier que des vivaces ou des arbustes. Prenons l’exemple des clématites. Le mois d’août est idéal car le bouturage se fait sur du bois semi-aoûté, c’est-à-dire que la partie inférieure de la tige a lignifiée, est bien dure, alors que la partie supérieure est encore tendre. On prélève toujours une tige avec des feuilles mais sans fleur sur une longueur de + /- 60 cm, tige que l’on met immédiatement dans de l’eau.

Le bouturage

Pour la clématite, effectuez une bouture "d’entre nœuds" : coupez entre deux nœuds en laissant 10 cm en dessous du premier nœud et puis coupez juste au-dessus du suivant en laissant 1 cm. Pour éviter l’évaporation, éliminer une tige avec des feuilles. Plantez la bouture jusqu’au nœud dans un pot avec du terreau humidifié. Pour garder l’humidité du terreau, vous pouvez recouvrir sa surface avec de la lave ou du fin gravier. Placez le pot à mi-ombre et arrosez de temps en temps.

Pour le chèvrefeuille, effectuez une bouture traditionnelle : coupez bien nettement juste en dessous d’une paire de feuilles. Compte trois paires de feuilles coupez juste au-dessus de la troisième. Éliminez les feuilles de la partie inférieure de la tige et coupez de moitié les autres feuilles afin d’éviter l’évaporation. Plantez dans du terreau jusqu’à la première paire de feuilles. Placez le pot à mi-ombre et arrosez de temps en temps.

Les plantes vues dans la vidéo sont :

  • Clematis 'John Huxtable'
  • Lonicera japonica 'Mint Crisp' (chèvrefeuille)

 

Newsletter Tv - Jardin & Loisirs

Recevez chaque mois un condensé de l'actualité des travaux au jardin. Au menu: conseils pratiques, agenda des sorties, bricolages sympas.

OK