"J’ai les clés" : L’Opéra de Liège, Royal sur toute la gamme

Patrick Weber vous fait découvrir le patrimoine de Wallonie et de Bruxelles comme vous ne l’avez jamais vu ! Des lieux parfois secrets, quelquefois fermés ou pas totalement ouverts au public. Cela tombe bien, il a les clés ! Suivez le guide…

J’ai les clés revient pour une nouvelle salve d’émissions. Dans chacune d’entre elles, Patrick Weber vous raconte l’incroyable destin d’un lieu d’histoire ainsi que les anecdotes (parfois intimes) de ceux et celles qui y ont vécu.

Il peut s’agir de châteaux, d’abbayes, de palais, de monuments ou de témoins de l’histoire industrielle de nos régions. Au fil de ses pérégrinations, Patrick fait la rencontre extraordinaire de ces femmes et de ces hommes qui sont en première ligne pour défendre notre patrimoine. Ces "gardiens" sont guides, archéologues, passionnés ou propriétaires de lieux prestigieux ou intimes. 

L’Opéra Royal de Wallonie à l’honneur

Diffusé ce dimanche 8 mai à 16h40 sur La Une, le premier épisode de J’ai les clés aura pour sujet l’Opéra Royal de Wallonie. Une occasion de rendre hommage à son directeur général et artistique, Stefano Mazzonis di Pralafera, décédé en février dernier.

Dans le temps, on l’appelait "Le Royal". Aujourd’hui, l’Opéra Royal de Wallonie-Liège déroule le tapis rouge pour nous accueillir. Soyons honnêtes, la période hollandaise n’a pas laissé que de bons souvenirs en Belgique… Et pourtant, c’est bien sous le règne de Guillaume Ier que Liège évolue.


►►► À découvrir aussi : "J’ai les clés": Le palais de la Cour des Comptes, l’enfance des plus populaires de nos rois


La ville se dote alors d’une Université d’Etat et d’un Théâtre Royal. A l’époque, la Cité Ardente rêve d’une nouvelle salle de spectacle puisque l’ancienne située sur la Batte avait brûlé en 1805. En 1830, la Belgique devient indépendante et en 1831 le roi Léopold Ier autorise le théâtre à devenir "royal".

2 images
LIEGE Théâtre Royal - Monument Grétry, place de la République Française. © Promeneuse7, CC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons

Lors de la vaste rénovation entreprise entre 2009 et 2012, les parties historiques ont été restaurées à l’authentique. D’une capacité de plus de mille places, sa salle à l’italienne, le parterre, la loge royale, les balcons, les galeries constituent de véritables joyaux de notre patrimoine. Le lustre date quant à lui de la fin du 19ème siècle. Peinte en 1904, la coupole est une allégorie du panthéon de la musique.

A l’issue de cette rénovation en profondeur, le théâtre est devenu l’un des plus modernes au monde, sans renier son histoire. On comprend mieux pourquoi l’opéra occupe une place particulière dans le cœur de tous les mélomanes et plus particulièrement des Liégeois !

Rendez-vous pour cinq autres épisodes

Cinq autres épisodes viendront ponctuer la programmation des prochaines semaines et vous emmèneront à la découverte du Sénat de Belgique, du Grand Hornu, de la ferme du Château de Laneffe, du Château de Modave et enfin, de l’hôtel Solvay.

Illustrée par des images tournées par un drone sportif, chaque émission nous offrira des prises de vues à couper le souffle des lieux visités. Vous ne verrez plus jamais votre patrimoine de la même manière !

Ne manquez pas J’ai les clés présenté par Patrick Weber à partir de ce dimanche 8 mai à 16h40 sur La Une.

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK