#Investigation vous invite dans ces familles qui vivent le confinement perpétuel face au handicap

Ce mercredi 7 octobre, Justine Katz vous propose deux enquêtes inédites dans #Investigation.

Tout d’abord découvrez une enquête sur des dizaines de parents d’enfants handicapés qui dénoncent un confinement perpétuel. Une deuxième enquête abordera la maladie de Lyme et ses patients en errance.

Handicap : le confinement perpétuel

À 20h15, La Une diffuse une enquête de Malika Attar et Salvatore Guarino.

"Venez, suivez-moi… je vais vous guider… ". Cette invitation c’est Giuliano qui vous la lance. Une invitation à découvrir un monde, son monde : celui de l’autisme. Giuliano a 34 ans et depuis le début du confinement, il tient un journal de bord au travers de capsules vidéo. Un témoignage inédit et des mots qui agissent comme des révélateurs.

Bientôt des dizaines de parents d’enfants handicapés vont aussi prendre la parole pour crier leur désarroi ! " J’ai toujours l’impression de devoir choisir entre le pire et le moins pire "… une phrase qui pourrait à elle seule résumer le cercle infernal dans lequel ces parents vivent.

Alors que nous analysions notre propre enfermement et nos nouvelles privations de liberté, ces parents dénonçaient, eux, un confinement perpétuel. Encore ? Pourrait-on dire… car le manque de place, l’absence de solutions diversifiées, le flou des informations résonnent comme des revendications, elles aussi, perpétuelles. La Belgique a même été condamnée en 2013 par l’Europe qui lui reprochait de pas avoir de chiffres suffisamment précis sur le handicap de grande dépendance. Et sans cela, comment avoir une politique adaptée ? Alors, aujourd’hui, rien n’aurait changé ? Pourquoi tant de familles ont-elles craqué ces derniers mois ? #Investigation vous invite à vous asseoir face aux décideurs mais aussi dans le salon de ces familles qui vivent sans cesse en équilibre…

 

4 images
© "Handicap : le confinement perpétuel" enquête de #Investigation

Maladie de Lyme : des patients en errance

La soirée continue ensuite avec une enquête d’Axelle Noirhomme et Stéphanie Desmedt.

Chaque année, 12 000 personnes, en moyenne, contractent la maladie de Lyme en Belgique. Officiellement du moins ! Car cette maladie serait largement sous-estimée. #Investigation vous emmène dans cet univers trouble. Au travers de témoignages, comme celui de Tanguy Dumortier, présentateur du " Jardin Extraordinaire ", mordu par une tique lors d’un tournage de l’émission, il y a 4 ans, il en subit encore les conséquences.

Vous découvrirez l’histoire douloureuse de patients en errance médicale mais également pourquoi le diagnostic de la maladie de Lyme peut se révéler difficile, pourquoi les tests de dépistages ne sont pas aussi fiables que l’on pourrait l’imaginer. Les experts s’opposent ! Sur les traitements également… Et au milieu, il y a des patients parfois perdus. Certains cherchent des thérapies alternatives, au risque d’y mettre le prix !

4 images
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés

Rendez-vous le mercredi 7 octobre à 20h15 sur la Une pour découvrir les dessous de ces deux sujets.

L'émission est à revoir sur Auvio durant 1 an. 

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK