#Investigation : Giuliano, autiste en confinement

Pour le cinquième épisode sur YouTube de l’émission #Investigation, retour sur l’enquête dédiée au handicap. On découvre la vie de Giuliano, autiste de 34 ans qui, pendant le confinement, a été obligé de retourner vivre chez ses parents. Ses habitudes ont été bouleversées, celles de ses parents aussi. Ces quelques semaines de confinement ont rappelé à la famille à quel point la Belgique a encore énormément de progrès à faire pour accompagner les personnes en situation de handicap. Pour les personnes en situation de handicap et leurs parents, le confinement, c’est tout le temps.

 

Lorsqu’il était enfant, un pédopsychiatre a donné un conseil à ses parents : l’enfermer dans une pièce, et le laisser là. Le faire disparaître des radars. Sauf que Flavio et Cinzia ont fait tout le contraire. Ils ont créé une association, le GAMP, le Groupe d’Action qui dénonce le Manque de Places pour les personnes handicapées de grande dépendance.

Pour Flavio, le père de Giuliano, les personnes handicapées et leur entourage sont "les exclus, les damnés de la Terre". Des mots forts, qui montrent le désarroi des familles et le sentiment d’abandon par les autorités. Le plus grand reproche que font Cinzia et Flavio, à travers le GAMP, c’est le manque de vision globale : ni la Wallonie, ni Bruxelles, n’ont de chiffres exacts concernant le nombre de personnes handicapées de grande dépendance parmi leur population. Comment, dès lors, imaginer des politiques efficaces, quand on ne sait pas à combien de personnes ces mesures doivent bénéficier ?

Aussi bien Bruxelles que la Wallonie ne veulent pas savoir combien de personnes sont dans le besoin.

Il n’y a que des estimations : selon le GAMP et d’autres associations, il reste 30.000 personnes dans le besoin en Wallonie et 7000 à Bruxelles. "Aussi bien Bruxelles que la Wallonie ne veulent pas savoir combien de personnes sont dans le besoin" accuse Cinzia Agano, la maman de Giuliano. En 2013, plusieurs associations, dont le GAMP, avaient porté plainte contre la Belgique. Notre pays avait été condamné par l’Europe, parce que 50% des personnes handicapées de grande dépendance restaient sans solution. Aujourd’hui, vu le peu de changement, Cinzia nous a confié qu’une nouvelle plainte est en préparation.

 

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK