L'urgence climatique doit-elle devenir la priorité de la RTBF ?

Des jeunes dans les rues tous les jeudis, une semaine mondiale pour le climat, un Sommet des Nations Unies, etc. Les bouleversements climatiques inquiètent de plus en plus et de plus en plus de monde. Cela se voit dans les courriers que reçoit la médiation (inside@rtbf.be).

“Nous avons pu regarder le JT ce soir, comme souvent, en famille. Nous sommes profondément déçus. En effet, aucun reportage, parmi tous ceux que nous avons pu voir ces derniers jours, dont beaucoup sont consacrés à la canicule qui frappe notre pays, n’établit ou même ne suggère de corrélation entre cette vague de chaleur et les effets des bouleversements climatiques dont notre société est à l’origine.” Arnaud

“Je comprends difficilement que ce reportage sur une initiative patronale " généreuse " ne questionne à aucun moment l’impact environnemental de ce type de voyage.” Léo

“A l’heure où l’urgence climatique est l’une des premières préoccupations de la population, je souhaiterais que vous m’expliquiez les raisons qui vous ont amenées à faire une émission qui a pour thème la promotion de la viande. “Julien

Pour une partie du public, difficile de comprendre qu’une bonne partie des reportages et émissions de la RTBF expliquent que l’espèce humaine est en danger pour cause de bouleversements climatiques et que d’autre part, on parle du développement économique de l’aviation sans remettre en cause le modèle économique actuel ou poser la question du réchauffement de la planète.

4 images
L'urgence climatique doit-elle devenir la priorité de la RTBF ? © Tous droits réservés

Thomas Naessens “Quand va-t-on tirer vraiment la sonnette d’alarme ?”

Fort de cette position, Thomas Naessen, guide nature à ses heures, a rencontré Frédéric Gerdsdorff, un de nos six managers info. Manager info, c’est quelqu’un qui, au jour le jour, choisit ce qui sera dans les éditions d’information (radio, télé, web). Six personnes se relayent à ce poste, car l’information, c’est 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.
Pour l’incohérence supposée des JT, la réponse de Frédéric peut se résumer comme suit : les journaux doivent rendre compte du monde tel qu’il est. Et actuellement, il existe des gens qui arrosent leur terrain de golf quand des milliers de personnes en Inde souffrent de sécheresse. C’est ainsi, c’est la réalité, les journalistes sont censés la décrire telle qu’elle est. Frédéric explique surtout que l’information à la RTBF se doit d’être indépendante et de faire preuve de diversité : pas question de ne parler que du climat, il y a d’autres enjeux, qui méritent, eux aussi, traitements et analyses.

4 images
L'urgence climatique doit-elle devenir la priorité de la RTBF ? © Tous droits réservés

Frédéric Gersdorff ” Les journalistes de la RTBF ne doivent pas se poser en prescripteurs, ce n’est pas à nous de dire ce qui est bien et ce qui est mal”

Pour Frédéric, les journalistes et la RTBF n‘ont pas à se poser en donneurs de leçons. Il leur appartient de donner au public toutes les informations nécessaires pour comprendre les réalités d’aujourd’hui, mais certainement pas de dire aux gens comment ils doivent agir et encore moins ce qu’ils doivent penser.

“Mais alors, quand tire-t-on la sonnette d’alarme ?” demande Thomas.

“On le fait quotidiennement, répond Frédéric. On fait des reportages sur le zéro déchet, sur les rapports du Giec,… On a suivi les manifestations de nos jeunes, le jeudi. Parfois un tiers de nos JT est consacré à la question climatique, ce qui montre qu’on prend en compte cette évolution de notre société”.

Pour Thomas, ce n’est pas assez… Pour Hugues, non plus. Hugues Dorzée est le rédacteur en chef du magazine “Imagine demain le monde” un bimensuel papier d’écologie et de société. Il a écouté le débat tranquillement installé dans une autre pièce. Il rejoint évidemment sur bien des points notre manager info : l’indépendance, la pluralité, la diversité, la présentation des faits sans chercher à influencer l’opinion du public, c’est la base du journalisme. Mais, quand même… Il pense que l’urgence climatique doit guider les médias. Il ne voudrait pas que les générations futures reprochent aux médias de 2019 d’avoir laissé sombrer l’humanité sans faire tout ce qui est possible pour alerter.

4 images
L'urgence climatique doit-elle devenir la priorité de la RTBF ? © Tous droits réservés

Hughes Dorzée “Je ne voudrais pas qu’on reproche aux médias de 2019 de ne pas avoir alerté” 

Un débat que vous pouvez voir dans son entièreté, ci-dessous. Et que la rédaction Info approfondira dans d’autres articles à suivre sur notre page.

Si vous aussi, vous souhaitez débattre d’un thème médiatique, n’hésitez pas à écrire à la médiation : inside@rtbf.beUne fois par mois sur la Deux nous invitons une personne spectatrice, auditrice ou lectrice de nos productions à venir exposer son point de vue et à en débattre avec des responsables de la RTBF.

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK