Sharko, la tête dans les étoiles

Plus de vingt ans que David Bartholomé, le chanteur et leader de Sharko exprime sa singularité à travers un style pop rock décalé. Sa folle énergie et son autodérision masquent une sensibilité extrême mâtinée d’introspection et d’ésotérisme. Hep Taxi l’a rencontré.

3 images
© Tous droits réservés

Quand le talent est là, la vocation n’attend pas ! Précoce, David Bartholomé écrit ses premières chansons à 10 ans. Dans l’auberge de jeunesse d’Arlon tenue par sa mère, le gamin se rêve en rock star après avoir vu en concert le 2 juillet 1980, son groupe favori, AC/DC à 300 mètres de chez lui. Pour lui, c’est déjà un signe du destin. Normal quand on a un père astrologue amateur et féru d’ésotérisme qui a initié son fils aux forces cosmiques avant de quitter le foyer familial.

"J’ai très mal et très peu connu mon père" dit-il. Tous deux tenteront cependant de recréer du lien. "En 2005, on s’est vu dans un café près de la gare du Midi et il a commencé à me dire des choses (…) Deux  jours après, il a fait un AVC et a perdu l’usage de la parole (…) Et donc, je n’ai jamais pu lui poser de questions". Privé de référent masculin, notre électron libre s’est construit à travers les femmes de son entourage et un séjour prolongé à l’étranger.

3 images
© Tous droits réservés

Début 90, David s’exile 5 ans à San Fransisco pour suivre Kristin, une amoureuse américaine rencontrée à Bruges et tente de s’y faire repérer en jouant dans les bars. Mais c’est en Belgique que son futur s’écrit. Il remporte en 1997 le concours Court-Circuit sous le pseudo de Nose Kitchen. Dans la foulée, il crée Sharko et sort Feuded, premier album du groupe qualifié par les Inrockuptibles comme le must de l’année 99.

Du second opus Meeuws au troisième, Sharko III, les petits belges ne déméritent pas avec des chansons telles Spotlite, President ou encore Excellent. Leur album Molecule réalisé par Dimitri Tikovoi, producteur de Placebo, Goldfrapp et Shakira a décroché deux Octaves de la Musique en 2007. David persiste et signe en 2012 et en solo. Avec son Cosmic Woo Woo, il remporte l’Octave de l’album de l’année.

3 images
© Tous droits réservés

En plus de 20 ans de carrière, Sharko n’a cessé de se renouveler. Dans son rétroviseur, le passé se compose aussi de rendez-vous manqués comme d’espoirs déchus. Mais notre homme ne se laisse pas abattre si facilement. Après la réception plutôt tiède de You Dont Have To Worry (2016), David Bartholomé est parti pendant deux ans à la rencontre de son public. Une tournée à domicile revigorante et inspirante qui a donné naissance en juin dernier à Glucose, son huitième album studio coécrit en partie avec Jukka Jahnukainen, le nouveau prince de l'électro scandinave. 

Musicien intuitif en quête d’excitations multiples, notre invité sera plus que gâté ! Hep Taxi lui a réservé quelques surprises de taille. Son goût pour la cartomancie sera comblé et son avenir, révélé dans les grandes lignes. L’amitié sera elle aussi célébrée en compagnie de Julien Doré. Et David Bartholomé d’être submergé par les émotions !

Retrouvez Sharko ce dimanche 2 février à 20h35 sur La Trois, en replay sur RTBF Auvio et bientôt sur la chaîne Youtube d’Hep Taxi !

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK