Louise Bourgoin sort le grand jeu

Louise Bourgoin sort le grand jeu
3 images
Louise Bourgoin sort le grand jeu - © Tous droits réservés

En moins d’une décennie, Louise Bourgoin, l’étoile montante du cinéma français est devenue une actrice confirmée. Hep Taxi l’avait rencontré aux prémisses de sa carrière cinématographique. Une course dont Jérôme Colin se souvient encore…

Louise Bourgoin n’a jamais eu froid aux yeux. C’est probablement la raison de son ascension fulgurante à la télévision comme au cinéma. Ni l’un ni l’autre ne figuraient parmi ses plans de carrière. Que du contraire. Diplômée des Beaux-arts de Rennes, elle se destinait à l’enseignement à l’instar de ses parents. Le sort en a décidé autrement.

Contrairement à ses attentes, elle échoue au concours de recrutement de l’Éducation Nationale. "J’ai eu une sorte de vertige. Tout ce que j’avais prévu s’effondrait." Alors que le féminisme était au cœur de son travail artistique, un prof lui assène en prime : "Tu pourras toujours être actrice ou mannequin. Sers-toi de ton physique ! Ce qui m’avais profondément vexée", se remémore-t-elle. D’autant plus que la belle a une tête bien pleine et un esprit vif.

À 22 ans, la bretonne postule avec succès à Canal J, la chaîne jeunesse du groupe Canal/ Vivendi, "parce que je ne voulais absolument pas être reconnue dans la rue". C’est pourtant ce qui l’attend trois ans plus tard, en devenant la Miss Météo du "Grand Journal" de Canal +, programme phare de la chaîne cryptée suivi par 2 millions de téléspectateurs chaque soir. La jeune femme y troque son prénom d’Ariane pour celui de Louise en hommage à son artiste fétiche Louise Bourgeois et donne une dimension déjantée à ses interventions télévisées.

A l’issue de l’une d’entre elles, Fabrice Luchini, complètement ébloui, la recommande à Anne Fontaine pour le rôle d’Audrey dans "La fille de Monaco". Pour l’acteur et la cinéaste, Louise est une actrice née qui s’ignore. Et de fait. Dès son premier film, elle est nominée César du meilleur espoir 2009. Après quoi, c’est au tour de Luc Besson de craquer pour l’actrice en herbe qui endosse le rôle titre de l’héroïne BD de Tardi, Adèle Blanc-Sec. Partout où elle passe, Louise Bourgoin fait des ravages. Mutine et séductrice, elle joue joyeusement de son sex-appeal. Et Jérôme, notre chauffeur, de garder les yeux rivés sur son rétroviseur tandis que la belle au décolleté plongeant se déployait pour mirer la tenue de son rimmel…

Cette admiratrice inconditionnelle d’Isabelle Huppert, côtoyée sur le tournage de "La Religieuse" de Guillaume Nicloux, ne peut s’empêcher de tisser des liens entre art plastique et cinéma. "Je compare souvent les manières de jouer de certaines actrices à des mouvement de peinture" dit-elle. Experte en analyse picturale, Louise a d’ailleurs coécrit avec Edward Vignot, "Orsay mis à nu", un ouvrage décrivant les nus accrochés aux cimaises du célèbre musée parisien. Une parenthèse voluptueuse avant son incursion dans le cinéma anglophone.

La pétillante s’est ensuite essayée à la comédie anglaise avec Pierce Brosman dans "Duo d’escrocs" (2013) et au thriller américain avec "Mojave" (2014) sans délaisser pour autant le cinéma européen. On l’a vue dans des drames tels "Les Chevaliers blancs" de Joachim Lafosse ou "La Fin de la nuit" de Lucas Belvaux. Sa prestation de fille paumée prise au cœur d’un trafic animalier dans "Je ne suis pas un soldat" lui a valu un Swan d’or et deux autres prix d’interprétation en festival.

Si dernièrement, elle incarnait l’un des personnages principaux de la série française "Hippocrate" tirée du film éponyme, elle est aujourd’hui l’héroïne de "L’Enfant rêvé" de Raphaël Jacoulot prochainement à l’écran. Encore un rôle de maman après "Un Heureux événement" (2011) de Rémi Bezançon. Pour avoir vécu trois mois dans notre capitale lors de ce tournage, Louise Bourgoin s’enchante de retrouver au détour d’une place, le surréalisme belge porté par les "Vedettes", nos majorettes décalées poussant volontiers la chansonnette. Des surprises, il y en aura d’autres dans ce taxi de charme !

Retrouvez Louise Bourgoin ce dimanche 17 mai à 20h40 sur La Trois, en replay sur RTBF Auvio et sur la chaîne Youtube d’Hep Taxi !