Hep Taxi ! embarque Christine And The Queens

Christine and the Queens
Christine and the Queens - © RTBF

Nouvelle venue sur la scène musicale française, Christine And The Queens fait déjà beaucoup parler d'elle. Elle a minutieusement mitonné son premier album, "Chaleur humaine", musique électro-pop transgenre très séduisante qu'elle refuse de mettre dans une catégorie. La jeune chanteuse-danseuse-auteure et compositrice de 26 ans a donné rendez-vous à Hep Taxi ! et à Jérôme Colin à Paris pour une promenade pleine de surprises. Sur La Deux à 22h50.

La cliente : Christine And The Queens

Contrairement à l'impression que donne son nom de scène, Christine And The Queens est bien un projet solo. Solitaire et timide, c'est toute seule devant son ordinateur qu’ Héloïse Létissier a écrit et composé son albumChaleur humaine. Au départ, la jeune femme avait une vocation de metteuse en scène pour le théâtre. Plutôt douée, elle a cumulé normale Sup, option théâtre, avec le conservatoire de Lyon. Déçue par l'attitude intransigeante et "machiste" de certains professeurs, elle arrête tout. À cela s'ajoute un écueil sentimental. Héloïse déprime.

Je suis née deux fois, dit-elle, une fois à Nantes en 1988 et une deuxième fois à Londres en 2010. Complètement perdue humainement et artistiquement, elle y rencontre un trio de Drag Queens rockeuses qui se produit dans un club à Londres. Les trois travestis la prennent sous leur aile, la poussent à s'exprimer par la musique et lui apprennent à poser sa voix. En une semaine, elle met à profit les cours de chant, de piano et de solfège qu'elle avait reçus plus jeune.

De retour à Paris, elle met sur pied un étonnant projet qui allie tout ce qu'elle aime, musique, chorégraphie, photographie, vidéo. Héloïse se met en scène. Elle crée un personnage libérateur et décomplexé, Christine, auquel elle ajoute la particule "And The Queens" en hommage aux trois Londoniens qui l'ont aidée à sortir d'elle-même. En 2011, elle sort un premier EP. Dès le départ, son projet tourne autour de l'androgynie, du désir de métamorphose et de la question de l'identité. Ce qu'elle voudrait, c'est faire passer des messages en douceur vers plus de tolérance. Christine affirme sa bisexualité et son refus d'entrer dans un genre plutôt qu'un autre.

Il en va de même pour sa musique, ses prestations sur scène et ses goûts musicaux qui s'étalent très largement de Christophe et William Sheller à Beyoncé, Snoop Dogg et Kanye West en passant bien entendu par Michael Jackson et David Bowie, ses deux principaux inspirateurs. Inclassable donc, mais elle fait son chemin. D'un EP à l'autre jusqu'à un album complet, sorti en juin 2014 et qui a largement conquis le public et les critiques.

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK