Blondy Brownie et Nele Needs A Holiday revisitent le répertoire de Sheila

Pour faire honneur à Sheila, l’ex-idole des Yéyés qui sera la première invitée d’Hep Taxi, on ne pouvait mieux tomber. Si les registres de Nele Needs A Holiday et de Blondy Brownie diffèrent, leurs chansons exhalent un parfum sixties communément partagé. La première, fille spirituelle des Supremes et de Daniel Johnston explore la veine folk rock. Les secondes pratiquent une pop psychédélique à la française. Rien de suranné. Ces artistes féminines, en bonnes adeptes d’un éclectisme débridé, fourmillent d’idées inédites. Et en prime, toutes ont un sacré background.

Nele Needs A Holiday, une bekende vlaming

Nele Needs A Holiday, c’est avant tout le projet personnel de Nele Van den Broeck. Même si elle est accompagnée à la scène d’un girls band qui n’a rien à envier à leurs homologues masculins. La testostérone en moins. Cette pétillante brune de 35 ans, originaire de Merchtem, n’est pas une inconnue de l’autre côté de la frontière linguistique. Lauréate de la musique au Festival Theatre Aan Zee 2008 et finaliste de l’Humo’s Rock Rally en 2010, elle s’est illustrée comme metteuse en scène, dramaturge et comédienne de théâtre en Flandres, en Suède et à Londres.

Cette globe-trotteuse a étudié la musique au London Center of Contemporary Music après une formation en art dramatique à l’Académie Royale des Beaux-Arts de Gand. Dans la capitale britannique, Nele a notamment monté deux spectacles, "The Best Show Ever" et "East West South North London". De ce dernier, elle a tiré un court métrage éponyme. Et de sa vie à Londres, un opéra pop, "The Musical" présenté entre autres au KVS, à Bruxelles, en février 2019. La créatrice belge y racontait sa solitude d’expatriée, les fausses promesses d’un manager douteux, ses plans foireux sur Tinder ou encore, son retour en Belgique pour cause de Brexit.

5 images
Blondy Brownie et Nele Needs A Holiday revisitent le répertoire de Sheila © Tous droits réservés

Une looseuse magnifique ?

L’œuvre de Nele Van den Broeck s’avère principalement autobiographique. Elle y relate les tragédies du quotidien avec un humour ravageur et malicieux. À travers ses deux albums, "It’s My Party" (2014) et "Love Yeah" (2017) dont le concept S.F. gravite autour de l’histoire d’une extraterrestre parachutée sur Terre afin d’enquêter sur la nature de l’amour. Mais aussi dans son anthologie savoureuse des échecs parue sous le titre "Half-adut" chez Horizon Publishers. Sans oublier ses chroniques bihebdomadaires dans De Standaard. La belle a également été journaliste sur Canvas et sur Radio 1. Autant dire qu’on est bien loin de la reine des looseuses...

Nele reprend pour Hep Taxi "Love Me Baby" de Sheila au ukulélé dans une magnifique combinaison en écailles bleue pailletée qui n’est pas sans rappeler sa tenue de sirène dans son clip "Ok Girlfriend".

Blondy Brownie

D’un côté Aurélie Muller, la brune issue d’Anderlecht et de l’autre, la blonde Catherine de Biasio sœur de Mélanie, la chanteuse de jazz à la voix de velours. Ces deux multi-instrumentistes sont bien connues de la scène pop rock belge qu’elles ont partagé à moult reprises en évoluant d’abord chacune de leur côté.

À force de se croiser, ces musiciennes se sont trouvées des influences communes. Si bien qu’en 2013, elles ont formé leur propre duo, "Blondy Brownie" qui fait la part belle à la chanson française décalée. Trois ans plus tard, les filles sortaient leur tout premier album intitulé "Almanach". Un disque pour le moins conceptuel doublé d’un objet de fantasmes qui prend la forme d’un calendrier. Immortalisé par le photographe Olivier Donnet, le calendrier présente chaque mois, une photo déshabillée des artistes masculins qui ont collaboré sur cet opus. Et parmi les invités à poser leur voix, il n’y a du beau monde !

5 images
Blondy Brownie et Nele Needs A Holiday revisitent le répertoire de Sheila © Tous droits réservés

Adamo y chante l’inédit "Ping Pong" dont il signe les paroles. Philippe Katerine s’avère tout simplement divin sur le morceau "Dieu et Les Amants". John McEntire le batteur de "Tortoise" fait rugir "Vilain Tigre" tandis qu’Antoine Wielemans, leader de "Girls In Hawaii" s’est emparé de "Lapin Lapin". Le Camerounais Blick Bassy s’est, lui, chargé de "L’Hiver Passé" alors que Tim Clijsters de BRNS y sublime "Le Premier Jour". Le grand challenge et l’originalité de cette aventure musicale de longue haleine consistait à publier chaque mois sur le net, une chanson interprétée par un artiste différent. Au final, il en ressort 12 chansons formant un ensemble cohérent et envoûtant aux accents poético-nostalgiques

Dans le cadre d’Hep Taxi, les "Blondy Brownie" se sont s’appropriées la chanson "Bang Bang" de Sonny and Cher reprise en 1966 par Sheila. Une cover qui se joue à deux voix avec une basse, un aérophone et un omnichord. Le tout dans un décor spécialement aménagé pour l’occasion. Autant dire que le tandem féminin a mis les petits plats dans les grands

Retrouvez "Nele Needs A Holiday" et "Blondy Brownie" dans Hep Taxi ! en replay sur RTBF Auvio !

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK