Fais-le ! : un paillasson homemade

"C'est l'automne les feuilles tombent formant un tapis mordoré sur le sol...". Non je ne fais pas de la poésie, je crée. Un tapis pour ne pas ramener ces feuilles dans ma maison. Après moult essais j'ai enfin réussi à réaliser ce paillasson en nœuds...  marins!

15 images
© Fais-le !/RTBF

Pour ce tapis il te faudra euhhh de la corde. Juste de la corde et un peu de concentration pour suivre les étapes. Moi j'ai utilisé 21 m d'une corde de 10mm de diamètre. Tu peux acheter une corde en chanvre, en jute ou en synthétique. Mais tu dois la choisir souple, épaisse et surtout lisse sinon tu vas te mettre plein d'échardes dans les doigts.

15 images
© Fais-le !/RTBF

Pour notre Paillasson, nous allons réaliser un noeud. Enfin, un très grrrrros noeud. Ce noeud a un petit nom, il s'appelle le Noeud de Baderne.  Il a même un surnom : la tresse de l’océan. Waouw, c’est poétique !  C’est une technique qui était utilisée par les marins pour faire le paillasson du capitaine. Et comme les capitaines, Barbosa, Barbe rouge ect…. ce sont des vieux capitaines, leur tapis vieillissait avec eux. D’où l’expression, vieille baderne = vieux tapis. Je ne l’avais jamais entendue cette expression, mais je la garde pour le jour ou je deviens pirate, promis ! 

15 images
© Fais-le !/RTBF

On y va. Il faut être concentré pour les 10 premières étapes, après ça devient plus instinctif.


Étape 1 : fais un nœud simple, qui ressemble à un cœur renversé ou un bretzel. Il doit être positionné au milieu de la corde ç'est-à-dire qu'il y a 10,5 m de chaque côté.

Étape 2 : agrandis les 2 petits espaces. Les pros les désignent les ganses, on va appeler ça comme les marins, go !

Étape 3 : retourne les 2 ganses vers la droite - dans le même sens donc - de manière à faire un croisement en plus sur chacune.

15 images
© Fais-le !/RTBF
© Fais-le !/RTBF
© Fais-le !/RTBF

Étape 4 : place les ganses droites sur la gauche

Étape 5 : prends la corde de droite et place-la dans la ganse du dessous (la N2). Comme elle était passée en dessous de la première, on la passe au-dessus de la deuxième

Étape 6 : continue à remplir les ganses en diagonale, 2 fois en passant en dessous. ATTENTION, cette étape est importante. C’est la seule bizarrerie. Après on reprend un rythme normal. On termine par au-dessus. 

15 images
© Fais-le !/RTBF
© Fais-le !/RTBF
© Fais-le !/RTBF

Étape 7 : prends la gauche et fais la même chose de l'autre côté, à un détail près : on ne saute plus une étape - l’étape 2 fois en dessous - et on alterne naturellement. Ce qui donnera : l'inverse de la ganse N°1 où c'était au-dessus, donc en dessous, puis au-dessus - en dessous - au-dessus - en dessous.

Étape 8 : les 2 cordes se rejoignent en dessous. On va former une boucle de manière à obtenir une symétrie comme la partie du dessus du tapis. Les cordes se croisent. L'une reste toujours à l’extérieur et l’autre à l’intérieur d’une boucle.

Étape 9 : c'est l'étape où il est important de bien tout former. Tire un peu sur les ganses pour qu'elles aient la même taille, tout doit sembler homogène et proportionnel. Une fois qu'on va doubler ça deviendra plus compliqué à ajuster.

15 images
© Fais-le !/RTBF
© Fais-le !/RTBF
© Fais-le !/RTBF

Étape 10 : c'est la partie la plus intuitive. Il faut suivre les chemins de la corde. Attention à ne pas vouloir aller trop vite.  Voici quelques conseils pour le remplissage : 

  • vérifie toujours qu'une corde passe a l’intérieur et l’autre à l’extérieur des boucles
  • veille à bien aplatir chaque nœud
  • travaille par étape, une corde/une partie du chemin, ensuite, l’autre corde/l’autre partie du chemin
  • si tu te retrouves à certains endroits avec 5 cordes et à d’autres avec 2 cordes reviens en arrière
  • j'avoue que je me suis aidée de mes pieds pour maintenir la forme du tapis lorsque je tirais sur une corde
  • fais ça par terre ou sur un grand espace de bureau, ce sera plus facile.
15 images
© Fais-le !/RTBF

Étape 11 : pour le final, j’ai voulu utiliser le reste de corde, j’ai donc parfois des chemins plus larges d’une colonne, c’est voulu. Pour fixer la fin, comme l’expression dit “cacher la poussière sous le tapis”, j'y ai caché les nœuds. J’ai entremêlé le bout, en dessous, tu peux apercevoir des cordages blancs. Je n’avais pas prévu assez de corde, j’en ai donc collé une autre. Mais, au final, on ne voit rien. Mais mieux vaut donc prendre plus de corde que pas assez. 

J’ai donc eu besoin de 21 mètres de corde pour réaliser un tapis de 33 x 50 cm. Juste la taille de mes pieds (pointure 37). Si tu as des plus grands pieds, il te faudra plus de corde. 

Il est pas beau le résultat !?

15 images
© Fais-le !/RTBF

 

►►► "Fais-Le !" c’est aussi à suivre tous les jours sur l’instagram @faislertbf

Newsletter Tipik

Restez informés chaque semaine des évènements et concours Tipik à venir.

OK