Audrey Fleurot explique le succès de "Engrenages"

Audrey Fleurot explique le succès de "Engrenages"
3 images
Audrey Fleurot explique le succès de "Engrenages" - © VALERY HACHE - AFP

Alors que la fiction française est vendue dans près de 70 pays et enchaine les saisons (au rythme de plus en plus soutenu), comment expliquer son succès à l’heure où les séries inondent le marché ? Audrey Fleurot répond.

Première série créée par Canal+ en 2005, 13 ans plus tard "Engrenages" séduit toujours autant et confirme l’arrivée d’une saison 8. Un engouement que tente d’expliquer une des actrices principales, la flamboyante Audrey Fleurot qui campe le rôle de l’avocate carriériste Joséphine Karlsson. Un personnage que l’on a vu évoluer au fil des saisons.

"Au début, elle semblait surtout ambitieuse et prête à tout pour réussir. Petit à petit, on l’a fait évoluer, la mettant en situation d’échec, de vulnérabilité, pour la rendre plus intéressante et empathique." raconte son interprète dans Le Parisien.

Des personnages complexes qui ne se résument pas à "bon" ou "mauvais", une des premières raisons qui justifie la longévité de la fiction policière, tandis que l’actrice souligne l’audace des premiers rôles féminins, le sien et celui de la capitaine de police jouée par Caroline Proust.

"Il s’agit de deux femmes qui font passer leur travail avant tout le reste, à l’opposé des femmes que l’on retrouve généralement dans les fictions françaises, qui ont une vie de famille, des problèmes domestiques, etc. En fait, nos rôles sont masculins mais transposés au féminin. On n’a jamais renoncé à cet ADN."

En plus des intrigues inspirées de faits réels et écrites en collaboration avec des policiers, les personnages ont réellement su gagner le cœur des téléspectateurs par eux-même.

"Au-delà des histoires, les personnages sont très réussis et, quand c’est le cas, on peut même regarder une scène où un héros se brosse les dents sans s’ennuyer."

Et quelle saison mieux que la cinquième en exploite toute la complexité ? Les épisodes 3 et 4 vous attendent sur La Deux, le mardi 15 janvier à 20h30.

La suite de la saison 5 sur La Deux

L'enquête sur le double homicide de Sandrine Jaulin et de sa petite fille de 7 ans, Lucie, piétine. Les révélations du frère de Sandrine apportent peu d'éléments à la DPJ. Pourtant, le commissaire Herville a besoin de résultats rapides afin de pouvoir prouver l'efficacité de ses équipes. Il accepte de démanteler un réseau de trafiquants d'or et place Tintin et Gilou sur l'affaire. Pendant ce temps, Joséphine Karlsson met tout en œuvre pour prouver la manipulation policière lors de la mort d'un collègue...

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK