La face cachée des produits bio à prix cassé

La face cachée des produits bio à prix cassé
5 images
La face cachée des produits bio à prix cassé - © CHRISTOPHE ARCHAMBAULT - AFP

Bien manger, mais à quel prix ? Anne-Laure Macq enquête sur la grande distribution du bio à petit prix et nous révèle ses secrets.

Dans " Dossiers d'été ", Anne-Laure Macq et son équipe se penchent sur certaines de nos habitudes de consommation. Ce mercredi sur La Une, le marché bio est au cœur de cette nouvelle enquête.

La tendance du " manger bio " est un véritable marché en pleine croissance. En Belgique, la consommation de produits bio a doublé en 8 ans tandis qu’une ferme sur dix produit de manière biologique.

Surfant sur une demande accrue des consommateurs pour des aliments sains, les grandes surfaces ont bien compris le filon en s'emparant du marché avec une nouvelle stratégie : du bio à la portée de tous. Et l'enjeu est de taille !

Produits moins chers, produits moins bio ?

La consommation de produits bio dans l'Europe des 28 est estimée à 28,3 milliards d'euros en 2015.

Mais des questions se posent : pourquoi dépensons-nous jusqu’à 2 fois plus cher dans un commerce labélisé bio ? Comment font les supermarchés pour casser les prix ? Mais encore, que vaut vraiment le bio bon marché ?

Lait : bon pour nous ou pour le business ?

A découvrir également dans cette édition des " Dossiers d'été " : les dessous de la production laitière. 

Le lait, cet aliment présent dans presque tous les frigos est consommé chaque jour par 2 Belges sur 3. Mais comment fonctionne l'industrie laitière ? Pourquoi de telles différences de prix entre les marques ?

 

Toutes les réponses à ces questions et bien plus le mercredi 9 août à 20h25 sur La Une.

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK