La couleur de la justice à voir dans Doc Shot

La couleur de la justice à voir dans Doc Shot
La couleur de la justice à voir dans Doc Shot - © Tous droits réservés

I Can’t breathe « seront les dernières paroles prononcées par Eric Garner mort quelques heures après son interpellation en juillet 2014 par la police new-yorkaise Sa mort est l'une des affaires qui a bouleversé la communauté noire américaine. Avec Trayvor Martin et Tamir Rice, Eric Garner incarne le malaise ressenti par une majorité d’afro-américains : celui d’une justice à deux vitesses et d’une société fracturée sur le thème du racisme.

La Couleur de la justice racontera l’histoire du vrai /faux procès de la mort d’Eric Garner et cherchera à travers cet événement à entendre et à comprendre ce qui ronge l'Amérique d’aujourd’hui : les fractures entre communautés, les violences raciales et ce que signifie être noir aujourd'hui au États-Unis.

Le 17 juillet 2014, une bagarre éclate dans un parc à Staten Island, à New York. Éric Garner, un revendeur de cigarettes noir, s'interpose entre les protagonistes. Quand la police arrive, Eric est interpellé.

Aux policiers qui le maintiennent au sol, il répète en boucle  »je ne peux pas respirer« , avant de mourir en pleine rue. Ses derniers instants ont fait le tour du monde via une vidéo postée sur les réseaux sociaux. Les images de sa mort incarnent instantanément les violences policières contre les Noirs aux États-Unis.

Cinq mois plus tard, un grand jury composé majoritairement de Blancs juge les preuves insuffisantes pour inculper le policier – blanc – responsable de l'interpellation. En 2018, dans une école de New York, se tient le procès fictif de cette affaire.

Ténors du barreau, juges en activité ainsi que la familles et les proches de la victime seront les principaux protagonistes de ce procès fictif qui retracera cette tragique arrestation.
 

A voir jeudi 5 mai sur La Une à 22h35.

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK