Non-assistance à Ciena, 3 mois, pourtant en danger

Ciena, 3 mois et demi, est décédée à la crèche le 9 mai 2016.
2 images
Ciena, 3 mois et demi, est décédée à la crèche le 9 mai 2016. - © Tous droits réservés

« On n’a pas surveillé notre fille, pendant plus de trois heures » … Pour Ennio, le papa de Ciena, il n’y a pas de doute, son bébé de trois mois et demi est mort à la crèche parce qu’on l’a oublié dans son lit.

Cette accusation résonne dans le Devoir d’Enquête réalisé un an après la mort de Ciena. 

A l’époque, les parents effondrés tenaient à nous montrer les preuves patiemment récoltées pour appuyer leurs dires. Ils menaient un combat acharné pour découvrir la vérité sur les derniers instants de vie de leur enfant.

A l’époque et pour la première fois, une puéricultrice présente le jour du drame, nous donnait sa version. Une lettre poignante et interpellante sur ce qu’il s’est passé ce 9 mai 2016 mais aussi, sur l’organisation propre aux crèches. Des crèches qu’elle compare à des " usines à bébés "

Une reconstitution des faits décisive !

Aujourd’hui, trois puéricultrices qui travaillaient alors à la crèche Dourlet de Charleroi sont inculpées pour non-assistance à personne en danger. 

Nous avons accompagné les parents de Ciena lors de la reconstitution des faits, et vous verrez que cette reconstitution a été décisive dans ce dossier et ses inculpations. 

Non-assistance à Ciena, 3 mois, pourtant en danger, un Devoir d’Enquête signé Malika ATTAR et Jean-Michel DEHON.

A ne pas manquer, ce mercredi 3 avril à 20H20 sur LA UNE.

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK