"Demain nous appartient" : la nouvelle saga événement en exclusivité sur La Deux !

Avec Ingrid Chauvin
3 images
Avec Ingrid Chauvin - © Tous droits réservés

A partir du 17 juillet, tous les jours de la semaine à 18h20 sur la Deux, une heure avant TF1, retrouvez votre nouvelle série "Demain nous appartient". Et à partir du 18 juillet également en rediffusion à 10h45 sur La Deux.

Présentée par la première chaîne française, comme une "saga estivale quotidienne", la fiction Demain nous appartient, diffusée en access prime time, a tous les ingrédients pour rivaliser avec Plus belle la vie.

A cause d'une explosion spectaculaire lors de la collision entre deux bateaux au large de Sète, l’existence de Chloé Delcourt (Ingrid Chauvin) est bouleversée. Non seulement sa sœur Anna (Maud Baecker), partie quinze ans plus tôt, réapparaît à cette occasion mais son fils Maxime (Clément Remiens) est suspecté de crime par les deux enquêteurs du commissariat local, le lieutenant Lucie Salducci (Lorie Pester) et le capitaine Karim Saeed (Sami Gharbi)… 

Une série moderne

Marie Guillaumond, la directrice artistique de la fiction française de TF1, explique comment la série est née "nous avons eu envie d’investir sur un terrain où nous n’étions pas allés : celui de la fiction quotidienne d’access". Pour elle, la grande force du programme réside dans son histoire et son casting : "Demain nous appartient se veut à la fois moderne, dans l’air du temps, contemporaine et miroir du monde dans lequel nous vivons. L’avantage de la saga est qu’elle offre un éventail exceptionnel de personnages et donc un casting extrêmement riche et diversifié".

Un tournage titanesque

Pour tourner ces épisodes quotidiens de 25 minutes, trois équipes tournent de concert. Une en décors studio, et les deux autres en extérieur dans la ville de Sète et aux alentours. Guillaume de Menthon, Président de Telfrance, explique que la production possède une quinzaine de décors : "certains institutionnels comme un commissariat, un hôpital, un lycée et d’autres, à la fois public et privé, comme un hôtel ou un café au bord du canal royal. On retrouve également les différents lieux de vie des personnages avec trois maisons et deux appartements. Les bureaux que nous avons transformés en commissariat sont plus vrais que nature"

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK