Løyd : "Rencontrer le public, c'est la récompense du travail."

temporary-20200617044020
temporary-20200617044020 - © Fred Guerdin

C'est dans l'une des nombreuses pièces du See U de Bruxelles que nous avons rencontré Maxence Lemaire aka Løyd juste avant son live.

Løyd s'est illustré dans l'électro mais à grandi dans une atmosphère plutôt rock grâce à son père qui lui donne goût à la musique en lui faisant découvrir Oasis et Muse sur son mp3.

Une guitare électrique plus tard, Løyd se découvre une réelle passion pour la musique et surtout pour la musique électronique en sortant au Fuse ! 

La musique électronique est un grand terrain de jeu pour moi, où on peut explorer plein de sonorités différentes

Maxence compose pour lui, mais il collabore aussi avec d'autres artistes ce qui pour ce solitaire, n'est pas une tâche facile ! 

Je suis un peu un loup solitaire, je fais mes morceaux seul chez moi et de nuit. 

Collaborations qui lui ont finalement été très favorables en lui apprenant à devenir un peu "psychologue" et qui sont une vraie réussite, comme on peut l'entendre sur "Revolution" en featuring avec OD Temper ou sur "Cyborg" avec Annie Sama.

Morceaux que l'on retrouve sur son premier album " A Post-Apocalyptic Modern Art Gallery "  un réel album concept, une dystopie, que Løyd nous a fait découvrir lors de son live pour Décibels ! 

 

Pour en savoir encore plus sur son album et son parcours, découvrez, tout de suite, son interview long format ! 

 

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK