Aya Nakamura, le phénomène français aux Ardentes

Aya Nakamura, le phénomène français aux Ardentes
Aya Nakamura, le phénomène français aux Ardentes - © Tous droits réservés

C'est l'artiste francophone incontournable du moment. La française Aya Nakamura explose tous les records : sur Instagram où elle accumule un nombre impressionnant de followers, sur scène où des milliers de spectateurs reprennent en cœur ses morceaux et dans l'espace médiatique où son nom résonne jusqu'aux Etats-Unis qui s'intéressent de près à son succès retentissant.

La reine des sons urbains est en ce moment en pleine tournée des festivals et, pour le grand bonheur de ses fans belges, elle a enflammé ce début de juillet aux Ardentes. Chacune de ses apparitions attire l'attention alors le public s'est rassemblé en masse à Liège pour se déhancher sur ses rythmes entraînants.  Aya Nakamura a interprété ses titres les plus connus: Copines, Pookie, La dot et bien évidemment Djadja, dernier morceau du concert qui a retourné tout le parc reine Astrid. 

L'émission Décibels a profité de son passage pour la rencontrer au travers des yeux de nos quatre festivaliers qui étaient tous extrêmement impatients. Quelques minutes avant qu'elle ne monte sur scène, Erika, Maxime, Morgane et Xavier ont pu échanger quelques mots en backstage. Avant son concert événement prévu le 25 novembre à Forest National, ils souhaitaient savoir quel effet ça faisait de jouer en Belgique. 

Ils ont eu l'occasion de faire un rapide selfie mais l'artiste, très entourée par son équipe et ses gardes du corps, a du ensuite rapidement se diriger vers la scène où les hordes de fans étaient rassemblés devant la scène pour apercevoir leur idole. 

Découvrez la rencontre de nos quatre festivaliers avec Aya Nakamura, en vidéo ci-dessous:

 

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK