François Damiens évoque pour Culture Club sa surprenante collection

François Damiens est le premier Guest de Culture Club. Il se prête au jeu de l’interview cachée et nous révèle sa surprenante collection. Mais avant cela faisons un point sur son actualité et sa carrière. Connu pour ses nombreuses caméras cachées et pour ses différents rôles au cinéma. Il est de retour sur les grands écrans dans le Bonheur des uns…

François Damiens signe son retour aux côtés de Vincent Cassel, Bérénice Bejo et Florence Foresti dans Le Bonheur des uns… de Daniel Cohen. Une comédie dans laquelle le bonheur d’un ami, ferait peut-être le malheur des autres. Ou en tout cas, provoquerait de la jalousie. Léa annonce à son mari Marc et à un couple d’amis Karine et Francis qu’elle écrit un roman, qui devient un best-seller. Cette nouvelle vient briser en éclat l’harmonie de ce quatuor. Son mari, Marc est déstabilisé par le succès de sa femme. Karine sa meilleure amie décide à son tour de se lancer dans l’écriture et Francis décide de se trouver de nouvelles passions, la sculpture, la cuisine, le bonsaï…

 

Qui est François Damiens ?

Avant de commencer sa carrière au cinéma, François Damiens s’est fait connaître grâce à son personnage de François l’Embrouille. Entre 1999 et 2005, il a réalisé plus de 400 caméras cachées. La clé de son succès, ce personnage de l’Embrouille qui est vulgaire, sale, râleur, sans filtre, odieux et antipathique. Après avoir parcouru la Belgique avec ses caméras cachées, il se rend en France pour piéger des célébrités. Lors de l’un de ses canulars, il fait la rencontre du duo Eric et Ramzy. Ces derniers le présentent au réalisateur Michel Hazanavicius qui lui offre un rôle d’un commerçant belge dans OSS 117 : Le Caire, nid d’espions, en 2006. La même année, il obtient l’un des rôles principaux dans le film d’Olivier Van Hoofstadt, Dikkenek. Il enchaîne les rôles et prouve qu’il peut aussi bien jouer des rôles humoristiques que des rôles dramatiques, comme dans La famille Bélier en 2014 ou encore les Cowboys sorti en 2015. En 2017, François Damiens réalise son premier long-métrage Mon Ket en tant que réalisateur et acteur. Un film à sketchs tourné en caméras cachées. On le retrouvera à l’affiche de Mon cousin, le 30 septembre prochain. Il a aussi promis de revenir très bientôt avec de nouvelles caméras cachées.

 

Pour pouvoir entrer dans le Club, François Damiens a dû répondre à l’interview cachée de notre journaliste Jeremy Carré. Va-t-il y parvenir ? Un petit indice, il a une passion surprenante pour un poisson.

Newsletter Tipik

Restez informés chaque semaine des évènements et concours Tipik à venir.

OK