Concours Eurovision de la Chanson : Eliot, l'incarnation d'une nouvelle génération belge qui a le vent en poupe !

64e édition du Concours Eurovision de la Chanson : Eliot, l'incarnation d'une nouvelle génération belge qui a le vent en poupe !
2 images
64e édition du Concours Eurovision de la Chanson : Eliot, l'incarnation d'une nouvelle génération belge qui a le vent en poupe ! - © Tous droits réservés

Ces 14, 16 et 18 mai prochains, auront lieux à Tel Aviv les demi-finales et la finale de la 64ème édition du Concours Eurovision de la Chanson.

Cette année, la RTBF est fière de présenter son candidat, Eliot, un jeune Montois de 18 ans qui viendra défendre les couleurs de la Belgique. Un candidat nouvelle génération qui interprètera "Wake up", un titre électro-pop qui résonne comme un appel à la jeunesse à se réveiller et à lutter ensemble pour l’avenir de la planète. Le compositeur du titre n'est autre que Pierre Dumoulin, dont la patte contemporaine avait déjà marqué la précédente participation belge francophone au concours, en propulsant Blanche et le titre "City Lights en 4ème position du tableau final.  

Avec Eliot et "Wake-up", la RTBF confirme sa tendance à miser sur la belgitude "new generation".

Eliot

Révélé lors de la saison 7 de The Voice, Eliot est un jeune chanteur bien dans son époque, qui représente avec talent et fraîcheur la nouvelle génération d'artistes belges, à l'instar de Roberto Bellarosa en 2013, Loïc Nottet en 2015 et Blanche en 2017.

Dès son blind, il convainc son coach Slimane par l’aisance, la force et la sensibilité qu’il dégage. Des qualités également appréciées par le public. Il est alors repéré par Pierre Dumoulin, compositeur et leader du groupe belge Roscoe. "Dès que j’ai vu la prestation d’Eliot à son Blind, j’ai senti qu’il avait ‘ce truc en plus’ que je recherche chez un artiste, cette sensibilité et cette fêlure qui sont nécessaires pour transmettre l’émotion. A son âge, c’est très étonnant ", a-t-il déclaré à son sujet.

Eliot est d’abord musicien ; il reçoit sa première guitare à l’âge de sept ans et se met également à jouer du piano. C’est tout naturellement qu’il inversera petit à petit la tendance et posera sa voix sur sa guitare. C’est par ailleurs Slimane, qui est le premier à véritablement lui enseigner les techniques de chant.

Inspiré au départ par le style pop-rock et les ballades anglaises, Eliot se dit aujourd’hui ouvert à tous les styles musicaux et entend développer son univers et son style singulier au fil de son parcours artistique.

Parallèlement à la musique, il termine actuellement ses études secondaires au Collège Saint-Stanislas de Mons.

"Wake Up"

"Wake up" est une chanson qui respire l'énergie et le positivisme.

Sur la forme, son compositeur, Pierre Dumoulin, l’a voulue résolument moderne, avec une base pop tintée d’électro et ponctuée de percussions. Une belgian touch unique et actuelle, un style moderne et singulier.

Sur le fond, "Wake up" résonne comme un appel à la jeunesse. C’est une invitation à se réveiller, à lutter ensemble pour l’avenir de la planète. "Le monde s’est endormi mais il doit se réveiller. Ce réveil doit être collectif mais il faut un élan, un déclencheur. Nous, la nouvelle génération, avons toute l’énergie pour faire en sorte que cela change. C’est ce message positif que je souhaite faire passer à travers cette chanson", explique Eliot.

Le clip de la chanson se veut plus esthétique que narratif et a pour mission première de porter visuellement la musique. La lumière y occupe une place essentielle. Le staging de "Wake up" pour le live de l’Eurovision a été confié au directeur photo et lumière Jean-Jacques Marotte, qui avait déjà assuré cette mission il y a deux ans pour le titre "City Lights" interprété par Blanche.

Pierre Dumoulin, le compositeur

Auteur-compositeur originaire de la Région liégeoise, Pierre Dumoulin est connu en tant que leader du groupe Roscoe, avec lequel il a gagné par deux fois l’Octave du meilleur album de l’année, en 2012 et 2015. Il compose actuellement le 3ème album du groupe, annoncé pour 2019.

Après avoir été séduit par la voix de Blanche, talent de The Voice Belgique 2015, Pierre Dumoulin entame une collaboration fructueuse avec la jeune chanteuse bruxelloise. Il compose pour cette dernière la chanson "City Lights" qu’elle interprète alors du Concours Eurovision de la Chanson 2017 et grâce à laquelle elle décroche une brillante 4ème place. "City Lights" sera classée dans le hit-parade de dix-sept pays et dépassera par la suite les 40 millions de vues sur YouTube.

La 64ème édition du Concours Eurovision de la Chanson

Israël accueille le Concours Eurovision de la Chanson pour la troisième fois, après 1979 et 1999. 42 pays participent à cette 64ème édition, dont le slogan est "Dare to Dream" (Oser rêver).

Les deux demi-finales et la finale auront lieu respectivement les 14, 16 et 18 mai dans le pavillon deux du "Expo Tel Aviv", également appelé le "Tel Aviv Convention Center", d’une capacité d’accueil d’environ 10 000 personnes. La Belgique se produira lors de la première demi-finale du 14 mai.

Sur La Une, le Concours sera commenté par le duo inséparable Maureen Louys et Jean-Louis Lahaye, dont on connaît déjà la complicité et l’efficacité. Les deux animateurs vous donnent rendez-vous sur La Une pour les demi-finales et le finale ces 14,16 et 18 mai prochain.

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK