"Casa Clara", une bulle d’air pour les aidants proches

Martin est un jeune garçon de 10 ans qui est porteur d’un handicap suite à une méningite fulgurante alors qu'il était âgé de 6 mois.. Ses parents se rendent régulièrement à l’ASBL Casa Clara, un centre d’accueil pour les familles dont l’enfant est porteur d’un handicap.

Olivier et Christina, les parents de Martin

Martin ne parle pas. Il communique par le regard et son principal moyen d’expression est le signe " encore ". Le jeune garçon a une grande sœur de 16 ans, Emilie. Selon leurs parents, le frère et la sœur ont développé une forme de télépathie pour communiquer, ce qui les rend très complices. Ils se font régulièrement des soirées pizza-TV qui laissent un peu de liberté à leurs parents. Emilie ne ménage pas son frère et il lui obéit. De cette façon, elle le stimule et participe à son développement. Néanmoins cela n’est pas toujours facile pour elle. Selon Christina, la maman, elle a beaucoup porté pour ne pas ajouter d’inquiétude à ses parents. A l’école cela n’a pas toujours été sans mal car les enseignants ne se montraient pas toujours très indulgents vu sa situation.

Quand Martin avait 6 mois, il a eu une bronchiolite qui a traîné. Il a fait des convulsions, a été hospitalisé et Martin a attrapé une méningite. Pendant longtemps, le couple ne trouvait personne qui pouvait les comprendre.

Par l’intermédiaire d’une autre association (Famisol), Olivier et Christina, les parents d’Emilie et Martin ont rencontré Fanny et sa Casa Clara.  Cela a été pour eux une source de bien-être et de soulagement !

2 images
Casa Clara © Tous droits réservés

Casa Clara, une bulle d’air

L’objectif de l’ASBL Casa Clara est de permettre un répit aux familles dont un enfant est porteur de handicap ou de pathologie lourde. L’association les accueille, et leur propose un tas d’activités pour qu’ils puissent souffler et se détendre. L’activité est entièrement tournée vers les proches, c’est pourquoi cela se déroule en semaine quand l’enfant est pris en charge à l’école, en institution ou en centre de jour. Fanny Calcus a fondé cette association, suite au décès de sa petite fille de 3 ans d’une maladie. Il était donc important pour Fanny d’être présente sur le plateau en compagnie de Martin et sa famille. De plus, ce dimanche 13 octobre clôture la semaine internationale de l’aidant proche.

N’hésitez pas à faire un don pour contribuez à l’inclusion des personnes atteintes d’un handicap. Votre geste fera la différence !

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK