Un "C'est du Belge" complètement "Crazy"

Barbara_Thomas_crazy
4 images
Barbara_Thomas_crazy - © Tous droits réservés

C’est du Belge a décidé de vous emmener à Paris pour cette dernière émission de l’année le 17 décembre à 20.15 sur La Une. Là, de nombreux Belges se sont retrouvés au Crazy Horse pour une après-midi festive de décembre.

Qui le croirait, ce lieu de rendez-vous culte de l’avenue Georges V,  ce qui fait la « french touch » des nuits déshabillées de la capitale, a comme actionnaire majoritaire un Belge : Philippe Lhomme. Cet homme d’affaires, liégeois d’origine,  a été séduit par le lieu, son histoire et sa magie. Partagé entre Paris et Bruxelles, Philippe Lhomme  a ouvert de manière exceptionnelle toutes les portes du Crazy pour une visite guidée exclusive et surprenante. Avec Barbara Louys et Thomas Van Hamme comme guides, vous découvrirez les coulisses mais aussi les personnes clés de ce temple de la nudité : Fiamma la danseuse, Amélie la couturière, Cyril le régisseur, Philippe le responsable de salle ou encore Rita, la show manager.

Mais cette visite au Crazy Horse est aussi le prétexte d’une escapade dans la ville lumière à la recherche des traces de Belges qui y vivent ou qui font la réputation de notre pays à l’étranger. A commencer par le métro dont le matériel roulant a été, hé oui, développé par des Belges, sans oublier Versailles dont les marbres sont originaires de nos régions, tout comme sa fameuse machine à eau. Les liens entre Paris et la Belgique ont aussi concerné nos rois et nos reines. Ainsi, quand la Belgique devient indépendante, on songe à placer un prince français sur le trône du nouveau royaume. C'est le début d'une longue histoire d'amitié - et parfois même d'amour - entre les Rois des Belges et la capitale française. La capitale française est riche de musées ou de galeries où rayonne l’art de la peinture. Et la Belgique et ses artistes sont particulièrement bien représentés. Il y en a pour tous les goûts, du contemporain à l’ancien ou vice-versa… vous vous rendrez ainsi compte que la peinture de nos régions, du Moyen-âge à aujourd’hui, a ses lettres de noblesses à Paris.

Le cinéma et le théâtre belges jouissent aujourd’hui d’une réputation extraordinaire outre Quiévrain grâce notamment au travail de promotion quotidien réalisé par l’équipe du centre Wallonie-Bruxelles installé juste en face de Beaubourg. Vous découvrirez aussi cette danseuse belge, Julie Scheppens  qui fut l’une de nos premières compatriotes à avoir réussi le concours d’entrée à l’Opéra de Paris ; le début d’une belle carrière qui lui permettra de côtoyer les plus grands, de Roland Petit à Maurice Béjart.

Et puis, s‘i il y a bien un domaine où les Belges rayonnent à Paris, c’est dans la Mode. Difficile d’être exhaustif ! De Dior à Gaultier en passant par Lanvin, chacune de ces maisons abrite des stylistes belges. Chez Chanel,  Laetitia Crahay a accepté d’ouvrir les portes de son bureau de création d’accessoires. A côté  de ces noms confirmés, certains font leur chemin comme, par exemple, Mouton-Collet dont les accessoires ont déjà fait craquer... Lady Gaga!

1h40 de vrai plaisir à la découverte de nos Belges à Paris avant la diffusion du spectacle Désirs du Crazy Horse.

Rejoignez-nous dans les coulisses de l'événement avec un RTBF Inside tourné à Paris.

 

Horaires des diffusions et des rediffusions

Diffusion : Le vendredi 17 décembre à 20h20 sur la Une
Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK