Le Saint Suaire de Turin (diffusé le 04/11/2011)

Saint Suaire de Turin
Saint Suaire de Turin - © Tous droits réservés

S’il est apparu dans nos contrées vers le XIVe siècle, le Saint Suaire de Turin ne cesse de faire couler de l’encre et de faire parler de lui : d’analyses scientifiques en suppositions historico-religieuses, l’énigmatique pièce de tissu demeure l’une des grandes énigmes de l’Histoire...

Mais sait-on que le suaire aurait pu être… belge ? Et oui, pour diverses raisons, le linceul a été abrité au château de Chimay au Moyen-âge ; pour diverses raisons, il en est reparti ! Imaginez les foules qui se seraient dirigées vers la botte du Hainaut s’il était resté là-bas, le Saint Suaire de Chimay !

Notre Belgique conserve encore par contre l’une des copies du linceul, retrouvée il n’y a pas si longtemps dans les archives de l’église Saint-Gommaire, à Lierre. Il s’agit d’une pièce de tissu, une sorte de peinture dont l’auteur demeure énigmatique, tout autant que son – ou sa – commanditaire…

Bref, si c’est Turin qui remporte le pactole du nombre de pèlerins et de curieux venant admirer le fameux Saint Suaire, la Belgique possède aussi son lot de belles histoires autour de cet étrange vestige des temps…

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK