La passion de l'horlogerie

A 16 ans, Gilles Clavareau voulait déjà être horloger. Aujourd’hui, sa boutique, "L'Artisan du Temps" est une référence incontournable pour celui qui désire acquérir réparer ou faire expertiser une montre de collection.  "C’est du Belge" a rencontré ce véritable passionné de belles mécaniques.

C’est au volant de son ancienne Porsche de 1976 que Gilles nous évoque son amour pour la belle mécanique. " Les amateurs de belles voitures de collection sont très souvent également intéressés par les belles montres. Moi, pour me faciliter, chaque matin, le choix de la montre que je vais porter dans la journée, j’en porte deux ! Une à chaque poignet ! " Aucun doute, Gilles Clavareau est un vrai passionné et une personnalité pleine de surprises.

L'origine d'une passion

Sa passion remonte à l’enfance. Il la doit, en partie, à sa grand-mère maternelle : " J’allais très souvent chez elle pour jouer avec mon train électrique et j’aimais beaucoup fouiller partout. Elle avait un grenier, une maison remplie de toute une vie et j’adorais ça. Ma grand-mère ne m’interdisait pas grand-chose mais elle m’interdisait de toucher aux pendules et aux montres bracelets. C’étaient des objets trop précieux pour laisser un enfant jouer avec … C’est sûrement de là que m’est venue cette passion ! "  

Dès l’âge de 16 ans, Gilles étudie l’horlogerie en France. Très vite, sa petite chambre d’étudiant se transforme en atelier d’horlogerie. Il achète, répare et revend des montres d’occasion. 20 ans plus tard, il possède sa propre boutique dans le quartier de la Bascule à Bruxelles. Juste en face, il a installé son atelier dans lequel sept jeunes horlogers passionnés tout comme lui, réparent, nettoient et révisent des centaines de montres par an. Gilles peut à juste titre et sans fausse modestie être fier du chemin parcouru.

Montre d’occasion ou de collection ?

" Lorsqu’on parle de montre d’occasion, c’est un peu péjoratif. Comme si on achetait quelque chose que quelqu’un d’autre ne veut plus. Or, une montre de collection est un objet précieux qu’on a souvent choyé, qu’on se transmet de génération en génération et qui devient plus riche de toute son histoire. 

Lorsque les clients viennent nous trouver pour revendre ou faire expertiser une montre, on entre souvent dans l’intimité de leur histoire familiale. C’est parfois très émouvant. "

Pour Gilles et son équipe, il faut avant tout préserver l’objet d’origine : " Lorsqu’on restaure une montre, on ne peut pas faire n’importe quoi ! Il faut que son aspect visuel reste le plus proche possible de son aspect d’origine ".

Des coups de coeur

Comme tout passionné qui se respecte, Gilles est également collectionneur. Il possède à titre privé une magnifique collection de montre anciennes. " Des coups de cœur qui sont venues jusqu’à moi … Aujourd’hui, je ne recherche plus tel modèle ou tel autre. J’aime les montres qui ont une histoire. C’est important ! Parfois pour en acquérir une nouvelle, je revends certaines autres. C’est une collection qui tourne. "

Si pour certains, l’achat de montres de collection peut être un investissement financier et même faire l’objet de spéculation, tant elles peuvent prendre de la valeur rapidement sur le marché. Pour Gilles, il est important de se dire que ses montres auront plusieurs vies et continueront pendant très longtemps à être collectionnées et bichonnées par des passionnés à son image.

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK