Kathleen Van den Berghe, une reconversion pour l’amour de l’art et du bon vin !

Elle était ingénieure en construction à Bruxelles, la voici vigneronne en Val de Loire. La Belge Kathleen Van den Berghe est aujourd’hui propriétaire des Châteaux de Minière et de Suronde, deux domaines viticoles qui accueillent chaque année de jeunes artistes de chez nous. C’est du Belge vous emmène au cœur de ce petit paradis ligérien. Un reportage à découvrir ce vendredi 8 octobre 2021 sur La Une.

6 images
Le Château de Minière dans son écrin de verdure © .

Dans un petit village du Val de Loire se dresse une demeure aux murs blancs, lovée dans un écrin de verdure. Nous sommes au Château de Minière, à Ingrandes-de-Touraine, chez Kathleen Van den Berghe et son compagnon Sigurd Mareels. C’est en 2010 que le couple belge est tombé sous le charme de ce domaine viticole de près de 30 hectares. Une décision rapide mais une reconversion réfléchie.

Ingénieure en construction de formation, Kathleen a toujours su ce qu’elle voulait. " C’est une des premières femmes qui était vraiment sur les chantiers " raconte son conjoint. " Elle devait gérer 200 hommes sur le terrain ". Alors quand il s’est agi de changer de métier pour devenir vigneronne, c’est avec détermination qu’elle s’est lancée dans l’aventure.

Le Château de Minière, ses bulles et son tourisme

Tout est parti d’un coup de cœur. Alors que, comme beaucoup de Belges, le couple cherche une petite maison au soleil, avec un peu de vignes, le hasard les amène au Château de Minière. Avec ses murs en tuffeau, cette pierre crayeuse typique du Val de Loire, son jardin aux arbres centenaires et son écrin de vignes, la demeure remporte immédiatement tous leurs suffrages. Sauf que là, il s’agit bien d’un domaine, avec 29 hectares de vignes 100% Cabernet Franc. Un vin rouge de caractère qui plaît à Kathleen. Qui plus est, depuis 200 ans, le domaine viticole est géré par des femmes. Alors autant perpétuer la tradition !

6 images
Le Château de Minière rénové © .

Ancienne ferme fortifiée,  le bâtiment du XVe siècle est en mauvais état. Il sera rénové entièrement, à l’ancienne. Seules seront conservées les pierres extérieures et les poutres intérieures. Aujourd’hui, le Château de Minière est devenu une perle de l’œnotourisme et accueille des touristes chaque année.

6 images
Château de Minière, Bulles de Rosé © .

Les vignes quant à elles s’étendent sur 29 hectares, dont 2 hectares de vieilles voire très vieilles vignes de 90 à 110 ans. Et comme à son habitude, Kathleen innove.  Pour préserver la pureté du Cabernet Franc (cuvées rouges et rosés), elle opte pour une approche bio, plante de nouveaux pieds, construit un nouveau chai et crée un breuvage original : les " Bulles de Minière ", du vin rouge au pétillant naturel.

Cependant, la soif de la viticultrice n’est pas étanchée…

Le Château de Suronde, un refuge créatif pour les artistes belges

6 images
Le Château de Suronde, un lieu magique © .

En 2016, pour compléter son panel de vins, Kathleen fait l’acquisition du Château de Suronde, à une centaine de kilomètres à l’Ouest de Minière. Une exploitation située sur les coteaux historiques des " Quarts de Chaume ", le seul grand cru du Val de Loire. Un vin blanc moelleux de renommée internationale.

Ici l’engagement pour l’environnement est poussé plus loin encore. Avec plus de 10 hectares de nature autour des 6,5 hectares de vignoble, la biodynamie s’imposait. Ni pesticides ni herbicides. La vigne est protégée et renforcée grâce à des mélanges de plantes issues du même terroir. C’est la nature qui vient en aide à la nature.

6 images
Les millésimes de Suronde, au fil de l'art © Myriam Marchand

Dans cet environnement idyllique, Kathleen a alors l’idée de développer une autre de ses passions : l’art. " J’ai voulu créer une résidence d’artiste et donc chaque année, on invite un jeune artiste belge qui fait des œuvres sur place et parmi elles, je choisis des œuvres qui vont figurer sur le millésime de cette année-là. " Et cette année, l’heureuse élue, c’est Virginie Bailly. Une artiste plasticienne bruxelloise dont l’œuvre ornera les étiquettes du millésime 2020 et fera par ailleurs l’objet d’une grande exposition en Belgique sur le thème de l’art et du vin, organisée sous l’égide du Commissaire d’exposition belge Sven Vanderstichelen.

L'art, la nature et le vin

Pour Kathleen Van den Berghe, le vin se partage, avant tout. Son but n’est pas de produire en quantité mais en qualité, dans le respect de l’environnement. Ce qu’elle veut, c’est transmettre sa passion et le plaisir qu’elle en retire. A Minière comme à Suronde, le secret du bonheur tient en trois mots : l’art, la nature et le vin. Une combinaison gagnante !

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK