Le portrait de la semaine: la désobéissance civile selon Manon.

Le portrait de la semaine: la désobéissance civile selon Manon.
Le portrait de la semaine: la désobéissance civile selon Manon. - © Tous droits réservés

Ou comment agir pour changer la société de l'intérieur.

A 15 ans, Manon rêvait de sauver l’Afrique. Dix ans plus tard, que reste-t-il des espoirs naïfs de l’adolescente idéaliste dans cette jeune femme déterminée ? D’abord, un engagement dans le monde associatif, qui lui a permis de participer à des actions symboliques mais fortes, de la plantation abusive de pommes de terre à la participation à la manifestation contre le Traité Transatlantique, avec l’arrestation qui s’en est suivie. Ensuite, Manon a compris que pour faire évoluer le système, il fallait le changer de l’intérieur avec de nouveaux modèles. C’est pour ça qu’elle s’est lancée dans le privé.

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK