La COP21: "Aide toi ...et le ciel t'aidera!"

L'équipe d'Alors on change à la COP21
L'équipe d'Alors on change à la COP21 - © Martin Gillet

Petit compte-rendu de notre aventure à la Conférence Climat de Paris

Ces petits gestes que vous n'hésitez plus à mettre en œuvre au quotidien (j'éteins la lumière en sortant, je trie mes déchets, je prends les transports en commun...) nous aurions bien aimé les retrouver intacts à l'occasion de la COP 21...

Arrivée au Parc des Expositions du Bourget en voiture électrique Tesla (après un faux départ en kayak le long du canal à Bruxelles), l'équipe d'AOC repère un parc de bornes de rechargement électrique installé par Renault et Nissan. Il faut savoir que nous avons fait le trajet BRUXELLES (Nivelles) - PARIS (Senlis) sans recharger, et nous pensions naturellement pouvoir profiter de ces bornes pour faire le plein d'électrons pendant que nous travaillons dans l'enceinte de la COP21. Mais c'était sans compter la dimension commerciale de la présence de Renault et Nissan au Bourget. "Vous imaginez, si quelqu'un photographie une Tesla chargeant sur une borne Renault ou Nissan?" Ben oui, nous on l'imagine fort bien : c'est l'esprit de coopération, la solidarité... la COP21 quoi! . Et bien pas du tout... C'était juste l'argument massue assené par un responsable commercial du constructeur franco-nippon, qui n'avait même pas de supérieur avec lequel nous aurions pu discuter!

Le code de bonne conduite entre usagers de la route "tout électrique" prévoit bien d'offrir la recharge pour dépanner... mais nos batteries n'étant pas épuisées (l’autonomie d'une Tesla peut atteindre plus de 400km!), nous n'avons pas pu faire valoir cet argument...

Dans notre pack cadeau de bienvenue à la COP21, une très jolie gourde offerte par le SEDIF (organisme qui produit et distribue l'eau potable aux parisiens). Il suffit de la remplir à l'une des nombreuses fontaines d'eau installées sur le site. La chaleur humaine aidant (en tout cas les deux premiers jours de cette conférence rassemblant les représentants et journalistes de plus de 150 pays) et les kms à parcourir s'additionnant, autant vous dire que la COP 21, ça donne soif!

Mais en dehors de cette très "gourde" et belle initiative, la canette règne en maître. Certes, des poubelles prévues pour le tri sélectif sont installées un peu partout mais, manifestement, peu nombreux sont les participants à la COP21 à pouvoir s'en servir! Ce qui a eu le don d'énerver notre expert tout terrain Frédéric Chômé! La preuve en images ci-dessous.

Last but not least, plusieurs membres de notre équipe auraient bien aimé ne pas devoir entamer un parcours du combattant pour trouver un sandwich veggie...

ALORS ON CHANGE? Eux y réfléchissent... et vous, en attendant de voir le fruit de leurs réflexions, ne ratez pas notre émission du mercredi 9/12 à 22h50 sur La Deux. Au programme, trois portraits, un invité expert en bilan carbone et le tout présenté au cœur de happenings concoctés par des participants à la COP21, invités ou pas, désireux de faire de cette " grand-messe " autre chose qu’un chapelet de vœux pieux !

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK