« Alice Nevers » : les raisons du succès selon Marine Delterme

« Alice Nevers » : les raisons du succès selon Marine Delterme
4 images
« Alice Nevers » : les raisons du succès selon Marine Delterme - © PHILIPPE WARRIN / TF1

Qu’est-ce qui fait que la série cartonne toujours autant après 17 saisons ? Celle qui détient le rôle-titre depuis 2002 répond !

Beau succès pour la série « Alice Nevers » qui a effectué un excellent démarrage pour le lancement de sa 17e saison le 10 mai. Un double épisode crossover avec « Section de recherches » qui a réuni plus de 326.000 téléspectateurs devant La Une. Après 16 ans d’antennes et 103 épisodes, les affaires de la juge d’instruction passionnent toujours autant les foules. Voici pourquoi en 3 raisons...

Une équipe de passionnés

Ce qui différencie « Alice Nevers » des autres séries est le fait que les acteurs prennent part à l’écriture des scénarios. « Je participe à l’écriture, je m’investis beaucoup » expliquait Marine Delterme dans le 8/9. Une implication dans les intrigues de la vie privée de la juge qui se ressent à l’écran par l’authenticité du personnage. « On est tous passionnés que ça soit moi, les acteurs, la production. On essaye toujours de faire mieux d’une saison à l’autre. » rappelait-elle au passage.

Des intrigues palpitantes en lien avec l’actualité

L’autre atout de la série judiciaire est le soin apporté aux intrigues afin qu’elles correspondent au plus près à l’actualité. « Alice Nevers » était la première série à faire référence aux attentats de Paris, ou encore à évoquer le blue whale challenge chez les jeunes. 

« Ils regardent les actualités, les faits divers. » disaient l’actrice à propos des scénaristes. « Ce ne sont pas seulement des enquêtes criminelles. On entre par une enquête criminelle et un meurtre dans un fait de société. Même moi quand j’ouvre un scénario, j’apprends toujours quelque chose, et ça c’est vraiment important. » Dans Télé 7 jours, elle dévoile : « Parmi les thèmes abordés cette saison : l'addiction des enfants aux écrans et l'hypersensibilité électromagnétique, une maladie prise en compte récemment... ». 

Des sujets sérieux qui tranchent avec le côté plus léger de la vie privée de la juge et son entourage. « Je suis là pour oxygéner les enquêtes, amener de la fantaisie. »

Un modèle féminin réaliste

Loin de la femme parfaite qui jongle entre sa vie professionnelle et sa vie privée avec aisance, Alice Nevers est « comme toutes les femmes, imparfaite » soulignait Marine Delterme. Un personnage réaliste et rafraîchissant auquel peuvent s’identifier les téléspectatrices.

« Alice pour moi, c’est une femme d’aujourd’hui, une femme forte qui a beaucoup de difficulté à concilier, comme beaucoup de femmes, le travail, les enfants et l’amour. Il faut conjuguer tout ça et ce n’est pas toujours simple. Parfois elle dépasse la ligne rouge et c’est ça qui est drôle à voir. »

Toutes ces raisons, ajoutées au fait que la série se renouvelle sans cesse et surprenne ses fans (à l’image du crossover événement) ou encore la bonne entende en coulisses, font d’« Alice Nevers » un incontournable du petit écran depuis de nombreuses années !

Rendez-vous devant deux nouveaux épisodes le vendredi 24 mai à 20h45 sur La Une.

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK