Crise sanitaire : Faut-il ou non assouplir certaines mesures ?

Les décisions du comité de concertation ne font pas que des heureux.
Les décisions du comité de concertation ne font pas que des heureux. - © POOL PHILIP REYNAERS - BELGA

Les décisions du dernier comité de concertation ne font pas l’unanimité. Si les magasins "non essentiels", les piscines et les musées accueillent de nouveau leurs clients depuis le 1er décembre, les établissements de métiers dits "de contacts" sont priés de garder porte close jusqu’au 1er février.

Avec un couvre-feu fixé entre minuit et cinq heures du matin et un nombre d’invités limité à une ou deux personnes pour les citoyens isolés, les fêtes auront également un goût amer pour une partie de la population.

Certains craignent l’arrivée d’une troisième vague mais estiment que ces mesures sont trop strictes et mériteraient d’être réévaluées à la mi-décembre.

Les volontaires vaccinés dès le 5 janvier

Ce mercredi, le Premier ministre Alexander De Croo annonçait que la vaccination contre le nouveau coronavirus devrait débuter le 5 janvier. "Il y a une proposition de stratégie (de vaccination) qui sera discutée entre les différents gouvernements (du pays). Quand les vaccins seront prêts, notre pays sera prêt. Nous aurons alors des accords clairs sur qui sera vacciné en premier et sur la manière avec laquelle cela se passera", a-t-il déclaré à l’occasion d’une visite après des unités spéciales de la police fédérale. 

 

Les avis de la population restent mitigés à ce sujet, certains Belges préférant attendre quelques mois avant de franchir le cap. 

L’arrivée du vaccin solutionnera-t-elle la crise sanitaire ? Faut-il rouvrir les établissements de métiers de contacts ? La bulle sociale du réveillon de Noël devrait-elle être revue ? La troisième vague est-elle inévitable ? 

Pour en débattre sur le plateau d’À Votre Avis, Sacha Daout reçoit Benoit Piedboeuf (Chef de groupe MR), Bénédicte Delaere (Cheffe du service infectiologie du CHU UCL Namur), Thomas Dermine (PS) (Secrétaire d’État à la relance économique et à la politique scientifique, Sofie Merckx (Députée fédérale PTB), Jean Van Hemelrijck (Psychologue et psychothérapeute), Eric Muraille (Biologiste et immunologiste à l’ULB), Patrick Dumont (vice-président de l’Union des coiffeurs belges), Pierre-Frédéric Nyst (Président de l’UCM), Malika Esshimi (Professeur de danse) et Laurence Wuylens (Présidente de l’Union Nationale des Esthéticiennes de Belgique).

Retrouvez-nous dès 22h05 sur La Une, en télévision, sur le web via notre plateforme Auvio, mais aussi en live sur notre page Facebook, pour réagir avec nous. Toutes vos réactions sont également attendues sur l’application Opinio.

Envie de répondre à notre questionnaire ? Un seul moyen : notre application Opinio !

Androïd : https://play.google.com/store/apps/details?id=opinio.media

iOS : https://itunes.apple.com/be/app/opinio/id1446541642

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK