Une 7e saison riche en émotion (vidéos)

Une 7e saison riche en émotion !
Une 7e saison riche en émotion ! - © 69 min' sans chichis

Des coeurs se sont serrés et des larmes ont coulé, cette saison, sur le plateau de 69 minutes sans chichis. Retour sur quelques moments particulièrement intenses...

Agustin Galiana était chez nous pour la sortie de son album, mais personne n'a oublié ses déhanchés très hot sur le parquet de " Danse avec les stars ". A l'époque, nous avions recueilli, en exclu pour 69 minutes sans chichis, le témoignage du sémillant Chris Marquès qui avait fait un beau résumé des qualités de danseur d'Agustin. Un message particulièrement émouvant pour le bel Espagnol qui doute constamment de lui et a du mal à recevoir les compliments.

Jeff Panacloc à fleur de peau

Le ventriloque, nu sans sa marionnette, était carrément en larmes en découvrant les propos de Patrick Sébastien à son sujet. Car c'est lui qui lui a donné sa chance dans la vie. Enfant, Jeff rêvait d'intégrer un jour " Le plus grand Cabaret du Monde " ! Quand Sébastien l'a découvert dans un concours de jeunes talents et l'a invité dans son émission, le ventriloque n'osait pas y croire ! " Il avait déjà une technique irréprochable " a dit le maître au sujet de son protégé...

Les larmes de Jeanfi Janssens

Jeanfi, lui aussi, a eu du mal à retenir ses larmes en voyant le témoignage de ses parents. Un couple qui n'a pas été épargné par la vie et qui est resté uni dans l'adversité. Des parents qui ont toujours soutenu leur fils, quoi qu'il arrive, et qui lui font garder les pieds sur terre !

Les fous-rires de Nolwenn

Pas de pleurs, mais des éclats de rire, pour Nolwenn, à la vue du témoignage de Camille, sa meilleure amie. Une tornade qu'elle connaît depuis l'enfance et avec qui elle a fait - et fait encore - les pires bêtises, même si les jeunes femmes sont mamans toutes les deux et se voient moins souvent qu'avant, distance et emploi du temps obligent.

La coccinelle d’Eric Antoine

Qui aurait cru qu'un géant comme Eric Antoine puisse s'émerveiller devant une coccinelle ? Avant d'atteindre les 2m07, l'illusionniste était un enfant qui écoutait aux portes du cabinet de consultation de sa maman pour mieux comprendre son métier de psy. Une maman dont il était très proche, mais qui n'a pas vraiment pu voir la réussite de son fils car elle s'est envolée en 2009. Depuis ce jour, Eric voit une coccinelle à chaque moment important de sa vie. Un signe, sans conteste.

69 minutes sans chichis est disponible à volonté sur Auvio.

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK